Giugno 27, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Il rischio dei non vaccinati | Agence Science-Press

C’est la vieille différence entre un chiffre relatif et un chiffre absolu: en chiffres absolus, le nombre de décès de gens vaccinés avoisinait en mars, aux États-Unis, 40% des décès hebdomadaire, 61 en 61 moadenne 644. Mais comme les vaccinés représentent les deux tiers de la popolazione totale —più dell’80% dans alcuni États— et 83% della popolazione adulte, il en découle que les vaccinés sont “sous-représentés” parmi les défunts de la COVID et que les non-vaccinés, eux, sont “sur-représentés”.

le donne del centro di controllo delle malattie (CDC), remises à jour chaque semaine, proviennent de 28 régions amministrative rappresentanti del pagamento. Sul sito peut égallement trouver sur leur un bilan couvrant le gros de l’année 2021.

Cette confusion entre chiffres relatifs et absolus est aussi appelée, en psychologie, un oubli de la fréquence de base (en anglais, errore del tasso di base). Un biais cognitif fréquent face aux statistiche, o più esattezza face aux probabilités, qui conduit le plus souvent à surestimer une probabilité.

La differenza tra i due gruppi, reportée en nombre de décès par 100 000 personnes, significante un taux de décès 17 fois plus élevé chez les 12 ans et plus qui sont non-vaccinés, par rapport à ceux qui ont reçet dose dose de rappel, et un taux de décès 8 fois plus élevé par rapport à ceux qui n’ont reçu qu’une seule dose du vaccin.

l’età, notent deux giornalisties dans le Scientifico americano, est aussi à prendre en compte: le taux de décès est plus élevé chez tous les groupes de 65 ans et plus (vaccinés et non-vaccinés) mais même là, l’écart entre vaccinés et non-vaccinés et non-vaccinés netment quand su le calcule en nombre de décès par 100 000 personnes.

READ  Il 'bubble tea' ha successo con i giovani, una buona notizia per la loro salute?

Fonte: CDC et Scientifico americano

Les deux auteurs notent un dernier facteur statistique : plus la pandémie s’étire dans le temps et plus un nombre sproportionné de non-vaccinés meurent de la COVID. Ce qui veut dire que leur nombre absolu diminue. Et ce qui significante que, en contrepartie, le pourcentage des personnes décédées parmi les vaccinées va augmenter.