Giugno 28, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

CATastrophes NATurelles .net – La scienza inizia a percer les secret de la foudre


Les rayons gamma sont l’onde lumineuse la plus énergétique produite dans l’univers. Si énergiques, en fait, qu’elles se retrouvent dans Certaines désintégrations radioactives, dans de nombreuses esplosioni cosmiques, et aussi dans la foudre. La foudre en particulier a été un peu un casse-tête, car personne ne sait comment elle produit des rayons gamma.

Les flashs terrestres à rayons gamma (TGF) sont produits par “bremsstrahlung”, un mot allemand qui se traduit par “rayonnement de freinage”. Une particule chargée électriquement accélérée ou décélérée (d’où le terme freinage) émettra un rayonnement électromagnétique. Dans le cas des TGF, la causa est l’accelerazione degli elettroni.

Dan un nuovo articolo pubblicato in passato dalla rivista New Scientist, les chercheurs rapportent l’observation récente de la contrepartie optique d’un TGF. Ceci est importante auto les deux principalis hypothèses de production de rayons gamma par la foudre produisent des signatures différentes en lumière visibile.

Le premier est le mécanisme Relativistic FeeDback (RFD), qui suggère que les photons – les particules de lumière – et les positrons – l’équivalent antimatière de l’electron – produisent une rétroaction qui génchesèred. L’antimatière dans les nuages ​​de foudre se produit donc ce scénario devait être pris au sérieux. Si ce modèle est correct, il devrait y avoir très peu ou pas de signature dans la lumière visible et une légère lumière ultraviolette. C’est ce qu’on appelle l’éclair noir.

L’autre explication est le mécanisme de production d’électrons d’emballement thermique, où un champ électrique élevé localisé générerait la cascade d’électrons. Ces champs seraient dix fois supérieurs au champ de claquage classique.

READ  Laboratorio del Dr. Reno | Scienza e natura al servizio della pelle

« Il meccanismo di produzione dell’elettrone di compressione termica suppone che gli eventi TGF siano prodotti vicino alle punte delle stelle filanti si trovano ai leader della foudre. La popolazione di elettroni è libera in un bagno privato per gli scivoli di potenza in vista delle punte della guida per gli elettroni tramite il meccanismo di scambio termico », articoli d’autore.

L’emballement thermique produceirait un signal optique simultanément avec les rayons gamma. Et lors d’un orage le 11 settembre 2021, les chercheurs utilisaient le Telescope Array Surface Detector (TASD), qui détectait les rayons gamma et les signaux optiques d’un orage, conformément au mécanisme de part the production rm’.

« Nos données indicint une augmentation sostanziale de la lumière visibile in correlazione con la produzione di TGF. À partir de ce résultat, il semble raisonnable de conclure que notre résultat soutient le model du mécanisme d’emballement thermique et ne soutient pas l’idée que les TGF sont des événements événements émé le du mécanisme d’emballement thermique et ne soutient pas l ‘idée que les TGF sont des événements événements émé le du mécanisme le smbres com la conclusione de l’étude .

Ce n’est pas la fin de l’histoire en ce qui concerne les rayons gamma de la foudre, loin de là. Le scienze ne hanno il carattere qu’effleurer la superficie della complessità delle età e della foudre.

class=”eliadunit”>