Maggio 16, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Le poids du panda varie selon son microbiote intestinale

Si le panda géant appartient à l’ordre des carnivores, son système digestif s’est adapté à un régime erbivoro, presque Exclusive composé de bambou. Malgré ce régime pauvre en gras, il panda compte parmi les plus massifs des mammifères. Commenta l’esplicito? Guangping Huang, dell’Institut de zoologie de l’Académie chinoise des sciences, e i suoi colleghi si occupano di sapere che è l’influenza del microbiote intestinale dell’animale dans il premio di pois.

Des modifications saisonnières des bactéries intestinals ne sont pas rares chez les animaux, en raison des changes dans les types de ressources disponibles. Per esempio, le microbiote intestinali di certi primati differiscono per la maggior parte delle foglie e dei frutti e per la loro qualità in hiver. Une telle reconfiguration cyclique du microbiote est aussi documentée chez les humains : le régime alimentaire des Hadza, une people de chasseurs-cueilleurs vivant en Tanzanie, varie considérablement entre la saison humide, ourissésé ils se nobauré, une grande consommation de viande.

Le régime du panda sauvage, lui, est principalement constitué de feuilles pendant toute l’année. Mais s’y ajoutent des pousses de bambou, contenant plus de glucides et de proteines, à l’approche de l’été. Les chercheurs ont d’abord osserva que le stockage de graisse au niveau du tissu adipeux, et, donc, il prezzo di massa corporelle du panda, opérait au cours de la saison où les jeunes pousses de bambou sont. Ils ont ensuite constaté des changes de microbiote intestinal durant cette période avec une hausse importante des populations de bactéries Clostridium butyricum. Il restait à comprendre comment ce microorganisme permet au panda de prendre du poids malgré un régime pauvre en gras et une plus grande activité de déplacement pendente la saison des pousses.

READ  Il forum che sostiene la non rianimazione dei pazienti non vaccinati è controverso

Pour répondre à cette question, les chercheurs ont effectué une greffe fécale sur des souris à partir d’excréments collectés soit pendant la saison de consommation des pousses, soit pendant cell des feuilles. Ils ont nourri les souris trapianto avec un regime simile et analizzato i batteri presenti dans leurs intestins. I risultati sono stati trapiantati con i souri trapiantati avec des excréments de panda de la saison des pousses prenaient plus de pois que les souris trapiantati avec des fèces de la saison des feuilles. C. butyricum et son produit métabolique, le butyrate, étaient égallement plus abondants chez le premier groupe de souris. À l’aide d’une analysis génomique, les scientifiques ont découvert que le butyrate régulait positivement l’expression de Per2un gène de l’horloge biologique des mammifères (impliqué dans le système circadien) qui stimule les voies de synthèse lipidique.

Ces Conclusions sur les souris suggerent que les modifications saisonnières du microbiote intestinal du panda géant modulent à la hausse son métabolisme lipidique, attraverso le butirrato e le Per2, ciondolo la saison des pousses. Cette réponse métabolique, qui semble reposer sur une sync du rythme circadien périphérique de ce grand mammifère, lui permet de maximiser son apport calorique et son stockage de graisse en prévision des saisons froides nouriture oùest la plus