Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

l’approvisionnement en gaz pourrait poser problème à l’été, prévient Engie

En étant totalement privé du gaz russe, l’Europe serait confronté à un réel problème de «remplissage des stockages au printemps et à l’été, en préparation de l’hiver 2022-2023», avertit la PDF du groupe français.

Si l’Europe venait à ne plus recevoir de gaz russe, les premières hardés apparaîtraient avec le remplissage des cuves pour l’hiver prochain, a prévenu dimanche la directrice générale d’Engie Catherine MacGregor aux dans echi . «Le vrai problème, ce serait le remplissage des stockages au printemps et à l’été, en préparation de l’hiver 2022-2023», un souligné la DG du groupe français. «Il serait très difficile de trouver les volume nécessaires et ce serait très dur en cas de conflit long en Ucraina».

«En réalité, nous entrerions alors dans un nouveau monde pour l’énergie, sous l’effet d’un choc fisico et d’un choc de prix sans précédent qui transformerait sans doute durevolement le paysage energetico», analizza Catherine MacGregor. «Pour l’hiver qui se termine, il n’y aurait pas de problème d’approvisionnement, d’autant plus qu’il est plutôt clément. Même en étant totalement privés du gaz russe, nous pourrions faire face grâce aux fournisseurs d’autres pays, par gazoduc ou par navire méthanier pour le GNL», un’anima della DG d’Engie.

Le gaz russe représente 20% des approvisionnements d’Engie

La crinte de perturbations des exportations en provenance de Russie, qui fournit 40% des importations de gaz européen, a fait flamber son cours en Europe à un nouveau record historique venderi. Le gaz russe représente 20% des approvisionnements d’Engie. Le groupe négocie des volume supplementnels avec la Norvège, les Pays-Bas, l’Algérie et les États-Unis «mais il faut être lucide», un souligné Mme McGregor: «les leviers qui sont à notre main sont d’une portée limitée. Ils ne seront pas suffisants pour remplacer tout le gaz qui vient de Russie aujourd’hui».

READ  Una nuova perdita di potere d'acquisto incombe per i pensionati

En cas de coupure, «il n’est pas inimmaginable que les pouvoirs publics mettent en place des mesures de limiting de la demande», un’anima della DG d’Engie. Les industriels comme les citoyens pourraient égallement baisser leur consommation, notamment le chauffage. Il falso aussi «plafonner les prix de gros du gaz en Europe, qui aurait le mérite par ricochet de limiter les prix de l’électricité», et accélérer dans energie rinnovabili, que ce soient les éoliennes ou le biométhane, selon Mme MacGregor.