Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

OneWeb, vittima della guerra spaziale tra la Russia e la Grande Bretagna

Decidément la vie n’est pas un long fleuve tranquille pour la constellation OneWeb. Après avoir échappé à la faillite au printemps 2020, la société détenue en minorté par le gouvernement britannique (17,6%) è aujourd’hui bloquée dans lo déploiement de la costellazione e la ragione dell’invasione dell’Ucraina per la Russia. Mercredi, Moscou exigeait le retrait de Londres avant le 4 mars dans le capital de la société OneWeb ainsi orbit que des garanties juridiques contraignantes sur son usage non militaire, sinon elle menaçait de ne plus envoyer de satellites de la. constellation en Londres a refusé dans la foulée les condition de Moscou. Jeudi, le consiglio d’amministrazione di OneWeb, sous la pression de la Grande-Bretagne, a voté la suspension des lancements depuis Baïkonour. Gli actionnaires privés ont dû l’avoir mauvaise à l’inizio del gruppo indiano Bharti (30% da OneWeb).

Vendredi, il direttore generale dell’agenzia spaziale russa Roscosmos Dmitri Rogozine una promessa su OneWeb “la fallita”. “Les contre-sanctions russes dans l’espace entraîneront des milliards de pertes pour les États-Unis et le Royaume-Uni, OneWeb attend la faillite. La société ne sera pas en mesure de déployer complètement la constellation orbitale”, a-il expliqué. Roscosmos assicura que OneWeb n’a pas d’autre moyen “un termine di corte” d’envoyer ses satellites dans l’espace, hormis l’emploi des lanceurs Soyuz.

428 satelliti su 648

opéré par Arianespace pour le compte de OneWeb, le lancia ST38, qui devait intervenir dans la nuit de vendredi à samedi depuis Baïkonour, a été reporté “sine die suite aux condition posees par Roscosmos poursuvre les opérations”, un expliqué la filiale commerciale d’ArianeGroup dans un comunicato publié vendredi. Sur les 16 lancements Soyuz signés entre OneWeb et Arianespace a settembre 2020, il n’en restait que six à effectuer, dont le vol ST38.

Actuellement, la constellation dispose depuis le dernier lancement à Kourou le 10 février, de 428 satelliti in orbita. Soit 66% della flotta di 648 satelliti LEO (orbita bassa) programmato da OneWeb. Probablement insuffisant pour fournir une connectivité world àut debit, à faible delay et surtout sans interrupt de services. OneWeb debutterà in un servizio mondiale a partire dal 2022.

Et manutentore?

Plusieurs domande se ponent sur l’avenir de cette costellazione. A court terme, que vont devenir les 36 satellites qui devaient être lancés dans la nuit de vendredi à samedi ? Sul piano industriale, il tuo rischio è che i russi facciano il lavoro di ingegneria retrò sui satelliti di OneWeb per la fotocopiatrice e il miglioramento del savoir-faire. Surtout que Dmitry Rogozin, qui a ordonné d’arrêter tous les lancements de lanceurs russes pour le compte de OneWeb, a stima ne pas avoir eu les garanties de la société OneWeb que ses “satellites de la constellation ne seront pas être utilisés à des fins militaires”. dans son comunicato, Spazio Ariano una promessa di viaggio “avec ses partenaires pour veiller à l’état des biens et des matériels actuellement à Baïkonour”. Passare per l’aunt que la société de commercialization des lanceurs européens maîtrise quoi que ce soit actuellement à Baïkonour (Kazakistan), non il cosmodrome est exploité par la Russie.

READ  Deezer et le Spac I2PO fusionnent

Un moyen terme, Arianespace vai a cercare un “back-up” a Soyuz per il compte di OneWeb, qui pourrait d’ailleurs lui même trouver una soluzione. La filiale d’ArianeGroup assicura être “en contact étroit avec ses clients et les pouvoirs publics français ed européens pour faire face à toutes les conséquences de cette situation et construire les alternatives nécessaires”. Dans ce dossier, Arianespace osé toutefois de se retrouver particulièrement seule. Car il n’est pas sûr du tout que la France et l’Union européenne (UE) l’aident à trouver une solution pour facilitater le déploiement d’une constellation rivale à celle décidee… par l’UE et, plus précisément , per il commissario europeo, Thierry Breton, soutenu par la Francia. Mi-février, les 27 pays de l’Union européenne se sont mis d’accord a Toulouse sur la nécessité pour l’UE d’avoir sa propria costellazione di satelliti di comunicazioni criptate.