Maggio 29, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Joe Biden insulta un giornalista lors d’une table ronde à la Maison Blanche

Une heure environ dopo l’incidente, il presidente americano in appello al giornalista di Fox News visto per l’infortunio, versare l’assicurazione qu’il n’y avait “rien de personal” dans sa réaction.

Articolo redige par

Pubblico

Mis à jour

Tempi di lezione: 1 minuto.

Nouvelle gaffe ou dérapage assumé ? Joe Biden an insulté, lundi 24 janvier, un giornalista lors d’une table ronde à la Maison Blanche. Interrogazione di Peter Doocy della catena conservatrice Fox News, la catena preferita dei conservatori, sulla possibilità che l’inflazione costituisca un handicap politico, il presidente americano in una replica ironica : “C’est un grand atout. Plus d’inflation.” Et de conclure, pensant peut-être avoir son micro éteint : Espèce de Connard.”

Une heure environ dopo l’incidente, Joe Biden e Peter Doocy per l’assurer qu’il n’y avait “rien de personale” dans sa reaction, qui a surpris et suscité une avalanche de critiques. L’insulte est par la suite apparue telle quelle (“Che stupido figlio di puttana” en VO) dans la transcription de la réunion envoyée lundi soir par la Maison Blanche. Cette bourde est un nouveau signe de la nervosité du démocrate de 79 anni, di fronte a una cote de popularité anémique.

L’inflazione, à un niveau inédit en 40 anni, affetti da particulièrement les Américains à moins de dix mois des elezioni de mi-mandat, qui s’annoncent particulièrement compliquées pour les démocrates. L’échange de lundi tranche radicalement avec la bonhomie coutumière di Joe Biden, qui a promis de réconcilier l’Amérique et se garde d’ordinaire des excès de langage de son prédécesseur Donald Trump.

READ  Kiev dit avoir des «preuves» de l'utilisation de bombes à sous-munitions par les force russes; au moins 5 000 morti a Marioupol

Connu pour le ton incisif de ses question, il giornalista visto per l’injure présidentelle, Peter Doocy, a pris la situazione con umorismo. “Personne n’a encore vérifié la véracité de ses propos”, at-il réagi sur sa chaîne quelques minutes plus tard. Dans la soirée, Peter Doocy un indiqué sur Fox News che il presidente l’avait applé une heure environ dopo l’incidente. “Il m’a dit ‘Il n’y a rien de personal, l’ami'”un racconto del giornalista.