Settembre 24, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Engie condamné à 80.000 euro di modifica per quelques dixièmes de seconde de trading

Une information interne aurait permis à un financier du groupe de prendre despositions avantageuses avant que la note ne soit rendue publique.

Le groupe énergétique français Engie a été condamné à verser 80.000 euro di modifiche per quelques dixièmes de seconde de trading il 23 gennaio 2017 sur le marché de gros de gaz, indique le Journal officiel samedi. La decisione emanata dal comitato di regolamento delle differenze e sanzioni della Commissione di regolamento dell’energia (CRE), saisie le 25 février 2020, concern le non-respect d’un règlement européen sur la transparence dué de gros de l’ March energia.

Engie s’est vu reprocher une sorte de delit d’initié interne (terme non Employé par la CRE), dû notamment à des transmissions orales d’informations au sein de l’entreprise, et notamment de ne pas avoir installé à l’époque La tecnica del meccanismo di gel automatico dei membri delle squadre di commercio lors de la diffusione all’interno del gruppo di informazioni operative suscettibili d’avoir une influence sur le Marché. Il dossier établit ainsi «dal 23 gennaio 2017 alle 06:01:08 e alle 06:01:17, un membro dell’équipe Trading a breve termine e informazioni privilegiate», indique le texte du comité publié au JO.

Alors que l’annonce de la prolongation de l’arrêt d’une centrale de production du groupe (Combigolfe) a été publiée à 06:01:24, il a relevé cinq Transactions d’achat enregistrées juste avant, entre 06:01: 01: 08 e 06:01:17, sul marchio a corte terme infragiornaliera, concernente i prodotti ausiliari se rapporte l’information qualifiée de «privilegiato» tant qu’elle n’est pas publique. Engie ne conteste pass ces transaction, qu’elle qualifie «d’erreur umano» congedarsi «sans aucune intent de méconnaître le règlement», et souligne que les transaction realisées «n’ont eu aucun impact sur le marché».

READ  Guillaume Pepy, futuro presidente d'Orpea

Une amende qui aurait pu s’élever à plus de 4 miliardi di euro

«Una sanzione pecuniaria di 80.000 euro est prononcée à l’encontre de la société Engie», indique le texte qui doit aussi être publié dans le prochain communiqué financier d’Engie le 29 juillet. Il s’agit de la plus faible amende prévue. Elle aurait pu s’élever à plus de 4 miliardi di euro (8% du chiffre d’affaires hors tax du groupe). Engie avait invoqué notamment la «briveté des évènements» e «l’absence de caractère répété des manquements».

Le comité a de son côté estimé «d’une particulière gravité» les manquements commis. Il relè que «le caractère d’erreur humaine involontaire, dès lors que le comportement des personnes en cause ne relevait pas d’une volonté personalle de tirer un profit, montre que le système de gestion présenté comme’ étaureit de p svenir ‘erreur». Et salue le fait qu’Engie a, depuis, «adottare le misure palliatives nécessaires».


À VOIR AUSSI – Le président d’Engie assicurano che l’UE sia in grado di sostituire à court terme la moitié des importtions de gaz russe