Agosto 18, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

delle violenze a Port-au-Prince font plus de 471 morts, blessés ou portés disparus en une dizaine de jours

Des gangs se sont affrontés dans le quartier pauvre de Cité Soleil, dans la capitale haïtienne. Selon l’ONU, le bilan est très lourd.

Articolo redige par

Pubblico

Mis à jour

Tempi di lezione: 1 minuto.

Plus de 471 personnes ont été tuées, blessées o portées disparues lors des violente qui ont eu lieu entre des gangs dans la banlieue de Port-au-Prince, entre le 8 et le 17 juillet. “De graves incidenti di violenze sessuali all’incontro di donne e donneainsi que des garçons recrutés par des gangs, ont égallement été signalés”déplorent les Nations unies dans un comunicato publié lunedì 25 luglio.

Environ 3 000 habitants du quartier de Cité Soleil, le plus pauvre de la capitale haïtienne, ont dû fuir leur domicile parmi lesquels “des centaines d’enfants non accompagnato”. Les agences humanitaires, qui ont commencé à porter Assistance aux personnes les plus vulnérables, font état d’une situation sécuritaire encore très fragile.

L’ONU déplore dans son communiqué le fait que “l’accès aux soins de santé [soit] limité ou inexistant, de nombreux centres de santé étant fermés et l’accès du personal médical à la zone étant limité, tandis que la nourriture et l’eau font défaut”.

Depuis plus de deux ans, les gangs qui jouissent d’une très large impunité ont étendu leur emprise territoriale au-delà des bidonvilles de la capitale haïtienne. Face à une police en manque d’effectifs et sous-équipée, les bandes criminelles ont, depuis le début du mois de juin, attaqué des Institutions-clés à Port-au-Prince, comme le Palais de Justice et l’administration portuaire.

READ  7 Blessés sur le réseau du TCSP à cause d'un automobiliste irresponsabile

Sa légitimité contestée, il Premier ministre Ariel Henry ne s’est, pour l’heure, pas encore exprimé sur cette flambée de violences qui a notamment devagé Cité Soleil début juillet. Haïti est englué dans une crise politique depuis 2016 que l’assassinat du président Jovenel Moïse, par un commando armé à son domicile le 7 juillet 2021, n’a fait qu’aggraver.