Novembre 30, 2023

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Rebond des marchés mondiaux, rassirés par les sanzioni limitées contre la Russie

La salle de contrôle d’Euronext, société qui gère la Bourse de Paris, à La Défense, le 21 novembre 2019 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le borse mondiali non progrediscono nel mercato, gli investitori si limitano a limitare le sanzioni contro la Russia ea guardare l’apertura di Vladimir Poutine alle negoziazioni.

Après avoir perdu autour de 4% jeudi, les place européennes ont effacé une grande partie de leurs lourdes pertes de la veille: Paris a rebondi de 3,55%, Londres de 3,91%, Francfort de 3,67%, Milan de 3,59% e l’indice europeo di riferimento l’Eurostoxx 50 del 3,69%.

Après avoir perdu plus de 30% jeudi, la Bourse russe est remontée de plus de 25%.

A Wall Steert, il Dow Jones a progressé de 2,51%, l’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 1,64%, e l’indice élargi S&P 500, 2,24%.

Les force ukrainiennes combattaient des militaires russes dans la capitale Kiev vendredi, au deuxième jour d’une invasion déclenchée par Vladimir Poutine qui, faisant fi des sanzioni occidentalis, an appelé l’armée ukrainienne à prendre.le po

Manifestation contre l'invasion russe en Ukraine et pour bannir la Russie du système bancaire Swift, il 25 febbraio 2022 a Roma
Manifestation contre l’invasion russe en Ukraine et pour bannir la Russie du système bancaire Swift, le 25 février 2022 a Rome ( Filippo MONTEFORTE / AFP )

Jeudi, les marchés ont surtout eu peur des possibles sanzioni economiche contro la Russia, mais pour l’instant, le pays n’a pas été exclu du système bancaire Swift et aucune autre sanzione maggiore n’a proété été.

“La decisione d’escludere l’energia della lista delle sanzioni è comprensibile, etant donné l’impact économique mondial que cela pourrait avoir”, spiega Michael Hewson, analista di CMC Markets.

Les marchés saluaient égallement les prémices d’une éventuelle discussioni tra la Russia e l’Ucraina. Vladimir Poutine serait en effet prêt à envoyer une délégation a Minsk, au Bélarus, pour des pourparlers avec l’Ucraina, selon les agences russes, ha scelto il systématiquement refusée par le Kremlin jusqu’ici.

“Cela semble très étrange, compte tenu des commentaires de Poutine cette semaine, mais cela n’a pas empêché les marchés d’espérer qu’il y ait quelque ha scelto là-dedans”, ajoute l’expert.

READ  Risparmio: 5 consigli per investire i tuoi soldi in tempi di inflazione

Peu après, Vladimir Poutine a néanmoins appélé l’armée ukrainienne à “prendre le pouvoir” a Kiev et a qualifié le président ukrainien et son entourage de “néonazis” et de “drogués”.

Fort Rebond des Bourses européennes
Fort Rebond des Bourses européennes (Sylvie HUSSON / AFP)

Aux Etats-Unis, les investisseurs ont aussi été plutôt encouragés par quelques bons indicaurs macroéconomiques américains, notamment les commandes de biens durevoli supérieures aux attentes en janvier et une hausagesse des visionéga de la consomré.

“On ne peut pas vraiment prédire ce qui va se passer en Ukraine”, commenta Tom Martin, di Global Investments, “mais on peut voir ce qui se passe dans l’économie (américaine). Et c’est toujours plutôt bon. “

“C’est un joli rebond, mais je continue à penser que tant qu’il n’y aura pas de vraie clarté sur ce que va faire la Russie en Ukraine, il faut rester optimiste, mais prudent”, conclude Peter Cardillo.

Les matières premières en repli

Les cours du pétrole sont repartis nettement à la baisse.

Il prezzo del barile di Brent de la mer du Nord per la lettura in aprile e concluso in baisse de 1,16% a 97,93 dollari. A New York, il baril de West Texas Intermediate (WTI) versa la vendita in aprile a perdu 1,31% a 91,59 dollari.

Puits de pétrole à Bakou, il 19 marzo 2019
Puits de pétrole à Bakou, il 19 marzo 2019 ( Mladen ANTONOV / AFP/Archives )

Le blé (-8,45%) et le gaz naturel européen (-31%) redescendaient de leurs pics de jeudi.

La Russie et l’Ucraina sont des pays essenzialiels pour l’approvisionnement en pétrole, gaz, blé et autres matières premières cruciali.

Minières, banques et compagnies aériennes rebondissent

Plombées jeudi, les minières reprenaient des couleurs: Evraz, qui an annoncé un bénéfice annuel plus que triplé en 2021 s’est envolé de 19,53%, Polymetal de 17% à Londres et ArcelorMittal a pris 10,05% à Parigi.

READ  Voici le parcours de la manifestazione nationale, d'importantes perturbations prévues
Un tableau d'indices borsiers à la Bourse de Francfort, il 24 febbraio 2022
Un tableau d’indices boursiers à la Bourse de Francfort, il 24 febbraio 2022 ( Daniel ROLAND / AFP )

A Francfort, Deutsche Bank a 5,49% e Commerzbank 8,82%. A Paris, BNP Paribas a bondi de 3,01%, Société Générale de 4,23%, et à Milan Unicredit a regagné 3,81%.

Du côté de l’aérien, Fraport avancé de 5,19% Lufthansa de 6,49% MTU Aero Engines de 7.73%, Air France de 7,55%, Airbus de 6,43% et IAG, maison mère de British Airways et Iberia, de 4,83%.

Du côté des escogita

L’euro remontait de 0,71% face au dollar a 1,1272 dollari, après avoir touché un plus bas depuis juin 2020 la veille.

Il bitcoin progredisce dell’1,35%, a 39.025 dollari.