Agosto 14, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Non, le centre commercial détruit à Kremenchouk n’était pas «hors service»

Au lendemain de la distruzione d’un centro commerciale a Kremenchoukattaque attribuée à l’armée russe par le président ukrainien Volodymyr Zelenskyil ministro della Difesa russe a répondu, affermando che il centro commerciale Amstor n’était pas « fonctionnel » lundi, o bien que la gare de la ville avait aussi été frappée. Des internautes se sont aussi étonnés de voir peu de voitures sur le parking, alors que le président ukrainien avait indiqué qu’il y avait 1.000 personnes dans le centre. Ce chiffre corrispondente cependant à la fréquentation avant l’alerte aérienne, des gens ont pu quitter le centre quand celle-ci a retenti. 20 minuti a passé en revue ces affermazioni:

FALSA

  • Pourquoi y avait-il peu de voitures sur le parking ?

Des video relayées par la chaîne Telegram Ukraïna 24 Montrento Bien quelques véhicules encore garés au moment où les secours interviennent. Toutefois, tous les visiteurs de ce centre n’étaient pas obligés de s’y rendre en voiture : il centro commerciale si trova nel centro di Kremenchouk, a 450 metri della gara e 750 metri della gara routière. Il sito del centro indiano que trois arrêts de transport se trouvent à prossimo.

  • Le centre commercial était «servizio cavalli».

C’est ce qu’un’affermazione il ministro della difesa russa. Pourtant, plusieurs indexs montrent que le centre était bien ouvert aux clients. La pagina Facebook della catena Astmor indiquait encore de promozioni dans il centro commerciale en février. Un magasin de vêtements pour homme du centre poste régulièrement su Instagram degli arrivi o delle promozioni. Posta Leur Dernier remo à una semaine.

Quant au supermarché presente nel centro, qui fait partie de la chaîne Silpo, il n’est pas indiqué comme fermé sur le site internet de la marque. Il servizio di stampa de Silpo a d’ailleurs condamné l’attaque, indiquant que sei impiegati du magasin sont hospitalisés. Un impiegato di comodo, un magasin d’électroménager égallement presente dans le centre, a quant à lui perdu la vie, un indiqué ce mardi matin la chaîne sur sa pagina Facebook. Cinq autres sont hospitalisés « dans un état stable». Neuf personnes ont égallement disparu, ajoute comfy, sans préciser s’il s’agit de clients ou d’employés.

READ  Tendance à 4 semaines : météo des vacances d'été jusqu'à la mi-août

25 personnes onté hospitalisées suite à l’attaque, un indique la direttrice d’un des hôpitaux de la ville au site ukrainien rubryka.

Pourquoi un centro commerciale aurait-il été ouvert alors que l’Ucraina est en guerre, s’étonnent également somes internautes ? comm le rappelle il corrispondente della catena americana ABC, James Longman, qui s’est rendu sur place, la ville de Krementchouk n’est pas sur la ligne de front : « Beaucoup de villes en Ukraine fonctionnent normalement, surtout celles qui sont éloignées de la la di fronte. Ces gens [qui étaient dans le centre commercial] n’avaient aucune raison de s’attendre à une frappe. »

  • L’usine située derrière le centre commercial contenait des éléments militaires.

Si des ouvriers de l’usine ont bien partecipare alla riparazione di altri veicoli ciechi dell’esercito ucraino nel 2014, aucun élément n’atteste officiellement que l’usine abrite des éléments militaires. L’usine Kredmach n’a pas produit d’équipements militaires depuis 1989, un indique Nikolaï Danielïko, il presidente del consiglio di sorveglianza dell’uso, dei giornalisti ucraini invita visita il sito bombardato martedì. L’usine, dont les débuts remontent à 1870, produit de l’asphalte et des équipements routiers.

  • La gare, objectif stratégique, a été frappée avec succès

Dans la journée de mardi, les autorités russes non diffuso un’infografica indiquant que la gare située in prossimità del centro commerciale avait aussi été frappée. Oppure, le immagini dei satelliti datate de ce mardi et relayées par le site d’investigation Bellingcat ne montrent pas de dommages à l’placement de la gare.