Agosto 18, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

cette scène du G7 qui interroge

Lundi, Emmanuel Macron, è stato girato un film al margine della riunione del G7 in Baviera, in un treno d’interrompre una discussione tra il presidente americano e il figlio consigliere nella sicurezza nazionale. Les micros ont alors pu registrare il presidente français relazionar son échange avec les autorités émiraties au sujet du pétrole. L’empressement du chef de l’Etat, son attitude cavalière à l’égard de son homologue et cette entorse à la confidenzialità interrogante gli osservatori.

Courir apres le président des Etats-Unis d’Amérique, interrompre la discussione entre ce dernier et l’un de ses plus proches conseillers, le tout pour l’entretenir d’un coup de fil passé aux Emirats arabes unis dans l’espoir les voir augmenter leur production de barils de pétrole. L’interpellanza di Joe Biden di Emmanuel Macron lundi soir, en marge du sommet du G7 qui se tient au château d’Elmau en Bavière, a de quoi surprendre. Surtout qu’elle est survenue devant micros et caméras.

Pour bien comprendre la scène, il faut rappeler que les dirigeants des sept premieres puissances mondialis, poussés par les Américains, ont dit leur intent de plafonner le prix du pétrole russe, et la mont que ant pour alléger cherchent à presente à convaincre les autres pays producteurs de livrer davantage de barils.

“Pardon de vous interrompre”

C’est donc dans ce contexte qu’on découvre Emmanuel Macron rattraper son homologue américain, alors plongé dans une conversazione avec Jake Sullivan, son conseiller à la Sécurité nationale. “Joe! Monsieur le président, pardon de vous interrompre”, inizia d’ailleurs le chef de l’Etat. L’enchaîne, en évoquant un entretien téléphonique con Mohamed Ben Zayed:

“J’ai décidé d’appeler le président des Emirats arabes unis. Je lui ai demandé d’augmenter sa production. Il m’a répondu deux Chooses. D’une, ‘je suis au maximum’ – en tout cas, c’ “est ce qu’il dit – et deux, selon lui, les Saoudiens peuvent augmenter un peu la leur, de 150 (milliers de barils, NDLR) ou un peu plus, mais pas en grande capacité et sur les six prochains mois”.

Il poursuit: “Enfin, s’agissant de ce qu’on va faire sur le pétrole russe, il m’a dit que nous devions nous assir que l’Inde…”

READ  une délégation ucraina è arrivata a Istanbul pour des pourparlers avec Moscou sur la question de l'exportation des céréales

On ne saura toutefois jamais ce qui sera exigé de New Delhi car Emmanuel Macron, à qui l’on a visiblement rappelé la présence des caméras de la presse à proximité, est alors stoppé dans son élan, lâchant alors: “Oui, on va en parler à l’intérieur”.

La gêne américiane, l’embarras émirati

Une autre video circulant sur les réseaux sociaux fournit le hors-champ de cette scène, montrant Jake Sullivan indica gli oggetti e il plaid per rappresentare le proposte à l’abri des murs.

L’indiscrétion d’Emmanuel Macron in tout cas mis les autorités émiraties en porte-à-faux. Le ministre de l’Energie ainsi tweeté dans la foulée: “Au vu des récents reports, j’aimerais préciser que les Emirats ont presque ateint leur capacité maximal de production.”

“Il n’avait aucun intérêt à dire ça devant les caméras”

Du côté des analystes et des observateurs, c’est plutôt la perplexité qui domine. Sur BFMTV lundi soir, l’ancien ambassadeur de France aux Etats-Unis, il diplomate Gérard Araud, ainsi avancé: “Je pense qu’Emmanuel Macron n’a pas vu qu’on l’écoutait. à dire ça devant les caméras.

L’editorialista di BFMTV pour les question étrangères, Anthony Bellanger, estime de son côté: “D’autant moins d’intérêt que l’enjeu est vraiment là. Ce dont il parle une minute avec Joe Biden, un peu gênurés d’a ” , est cruciale! roi de pere.”

Joe Biden vede l’effetto di Riyad les 15 et 16 juillet prochains. Le moins qu’on puisse dire c’est que la bande-annonce d’Emmanuel Macron n’incite pas à l’optimisme autour de ce voyage.

Robin Verner Giornalista BFMTV