Luglio 17, 2024

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

“Le médecin m’a mis à l’aise” : Charlène Vanhoenacker ne sera pas au micro de France Inter ce week-end

“Le médecin m’a mis à l’aise” : Charlène Vanhoenacker ne sera pas au micro de France Inter ce week-end

Après deux semaines d’intenses polémiques suite à la chronique critique de l’humoriste Guillaume Meurisse sur Benjamin Netanyahu (qui traitait le Premier ministre israélien de « nazi sans prépuce »), sa compagne Charlène Vanhonacker était absente des ondes ce week-end de manière des plus inattendues. .

“Le médecin m’a rassuré”, a confirmé l’animateur au Parisien sans plus de commentaires. Mais c’est l’ampleur de la polémique qui se cache derrière ce soudain accès de lassitude. Un proche raconte : “Depuis que la polémique a éclaté il y a 18 jours, Charlène est au cœur de multiples pressions.” Son médecin lui a donc demandé de se reposer quelques jours. Elle a reçu le soutien de la direction et reviendra dès que possible.

Des menaces de mort ont été reçues après la manifestation

Cette absence survient alors que Charlène et son équipe ont pris une semaine de pause pendant les vacances d’Halloween. Les vacances mouvementées depuis le retard chronique de Guillaume Maurice avant son départ ont provoqué des protestations nationales, suscitant une réponse du président du Sénat, Gérard Larcher.

Guillaume Meurice et Charline Vanhoenacker ont reçu des menaces de mort, ce qui a incité l’Inter à organiser un programme traditionnellement présenté publiquement à huis clos. Les mesures de sécurité viennent d’être reconduites pour une semaine supplémentaire.

Alertée en milieu de semaine de l’absence potentielle de sa présentatrice, la direction de la station a envisagé de poursuivre l’émission sans elle mais, compte tenu du contexte, a décidé de ne pas le faire et a ordonné une urgence. Samedi, à 19 heures, sera rediffusé le numéro « Bistroscopie » avec Jacques Attali, daté de septembre. Le lendemain, à partir de 18 heures, les auditeurs de la radio publique entendront une sélection des deux premiers mois du « Grand dimanche soir », au lieu de la traditionnelle diffusion en direct.

READ  Cette intelligence artificielle crée des images de vous dans les années 90, mais surtout beaucoup d'argent

La semaine a bien commencé

Après des explications et des annonces apaisées sur les ondes dimanche dernier, la semaine a bien commencé pour Charlène et sa bande. Les messes publiées jeudi par Médiamétrie ont confirmé l’installation rapide de l’émission qui a déjà gagné 120 000 followers (sur un total de 675 000) par rapport à l’émission qui occupait la place l’année dernière.

Le soir même, la directrice de la station Adele van Reeth a soutenu son chroniqueur menacé de mort. “On ne peut pas licencier un comédien pour une mauvaise blague au mauvais moment. Ce serait nuisible. Que signifie défendre la liberté d’expression si quelque chose nous choque et que nous choisissons de nous débarrasser de celui qui l’a dit ? Liberté “L’expression n’est pas un vain mot ! Dans ces moments-là, elle est mise à l’épreuve”, a-t-elle déclaré dans une interview au journal Le Parisien.