Luglio 24, 2024

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

L’animateur d’Info franceinfo Sébastien Caoué a porté plainte pour “harcèlement moral” après des tweets l’accusant d’envoyer des messages à caractère sexuel à une mineure.

L’animateur d’Info franceinfo Sébastien Caoué a porté plainte pour “harcèlement moral” après des tweets l’accusant d’envoyer des messages à caractère sexuel à une mineure.

Depuis un mois, des captures d’écran de conversations ont circulé sur X (anciennement Twitter), et ces messages ont été attribués à l’animateur de NRJ.

publié


temps de lecture :
1 minute

Accueillir Sébastien Caouet au Salon du livre, le 4 février 2016, à Paris.  (Serge Tenani/Hans Lukas/AFP)

Cette affaire fait l’objet de rumeurs sur les réseaux sociaux depuis la mi-octobre. Mis en accusation le àL’animateur star de NRJ a déposé plainte mercredi au commissariat de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). “Pour des accusations de harcèlement moral commis par le biais de l’utilisation d’un service public de communication sur Internet.”France Info l’a appris jeudi 16 novembre auprès du parquet de Nanterre.

Des accusations ont été portées pour la première fois contre Sébastien Caoué le 13 octobre. Un compte sous pseudonyme, qui regroupe environ 150 000 abonnés sur le réseau social Ces posts non documentés n’ont provoqué aucune réaction publique de la part de Sébastien Caoué, qui n’a posté aucun message sur son compte depuis cette date.

Le 14 novembre, ces captures d’écran ont été rediffusées sur X par un autre compte, dont l’auteur s’identifie comme la destinataire de ces messages, et affirme avoir été à l’origine du témoignage initial. Son message a été vu plus de trois millions de fois et retweeté plusieurs milliers de fois. Selon les informations du site franceinfo, cette jeune femme, aujourd’hui majeure, n’a pas encore porté plainte. L’enquête a débuté après l’attribution de la plainte de Sébastien Caoué à la Brigade de répression des déviances à l’égard de la personne.