Maggio 16, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

COUPE DU MONDE 2022 – Pour Ronaldo, le barrage contre la Turquie pourrait être sa dernière chance de jouer un Mondial

Vu le physique qu’il affiche à 37 ans, Cristiano ne doit que peu goûter la bière. Pourtant, la pression, il la boit goulument, échéance sportive après échéance sportive, en club comme en sélection. Et à l’heure d’affronter la Turquie jeudi (20h45) e la semifinale delle raffiche di qualificazioni per la Coupe du Monde 2022 in Qatar, il baromètre s’affole.

Le peuple portugais compte une fois de plus sur son capitaine increvable pour amener la Seleçao au Mondial, très probablement le dernier de sa carrière. Il genere di contesto qui le pousse à performer au plus haut niveau. Mais en cas de défaite, “CR7” s’arrêtera-t-il sur un échec ?

Coppa del mondo

Le Portugal sait “répondre presente” : Fernando Santos veut rassurer avant les barrages

IL YA UN JOUR

Un baroud d’honneur mondial à aller chercher

Cristiano Ronaldo s’est déclaré”totalizzazione” concentrato, afin de “remettre le Portugal à la place qui lui revientDepuis l’exploit retentissant de l’Euro 2016, les hommes de Fernando Santos n’ont ni brillé dans le jeu, ni dépassé les huitièmes de finale d’une compétition internationale (contro la Ligue des Nations).

Partir sur une série de mauvaises notes en sélection, avec en point d’orgue une non-partecipation à la Coupe du Monde (le Portugal est de toutes les compétitions depuis l’Euro 2000) serait dommageable pour un jouebitur du Manc’acaen . Ce genere de champion, au palmarès quasi immaculé, obsédé par les records et les titres, ne conçoit pas de sortir par la petite porte.

Et si le natif de Madère décroche bien un ticket pour un dernier Mondial, cela servira autant sa sélection que sa propre histoire. Car il le mérite, son baroud, avec les projecteurs de la planète foot toute entière braqués sur lui pour un dernier tournoi mondial. Un récit autour d’une carrière, ça s’écrit. Et il faut une bonne chute. C’est d’ailleurs, en partie, pour cette raison qu’il est revenu à Manchester United. Et cette chute est d’autant plus belle à écrire que le contexte de ces barrages est quelque peu “Ronaldesque”.

5 ans sans trophées : “Manchester United est devenu le FC Téléréalité”

Una situazione comme il les aime

Auto le frisson monte au Portogallo. Toujours un peu plus haut le long l’échine des supporters de la Seleçao, à mesure que les mauvaises nouvelles tombent. Depuis plusieurs semaines, les forfaits s’enchaînent. Celui de Renato Sanches d’abord, Ruben Dias ensuite, Pepe Lundiet Ruben Neves et Anthony Lopes ont fermé la marche depuis.

Nous ne devons pas accorder trop d’importance à ceux qui ne sont pas là. (…) Nous avons confiance en tous ceux qui ont été appélés pour les remplacer‘, a tempéré Diogo Jota en conférence de presse. Mais le secteur défensif a pris un coup. Les journales portugais le savent, les supporters aussi. vainqueur de Macédoine du Nord – Italie (jeudi 20h45).

Dans ce contexte s’installe alors cette tension avant une grande échéance internationale. En 90 minutes, une nation peut vier dans l’allégresse ou dans une profonde deception. Les supporters des Bleus assez grands pour se souvenir de 2010 et 2013, ou assez vieux pour 1993, ne connaissent que trop bien ces momenti. Ronaldo lui les adora. “Ce serait très triste de ne pas atteindre notre objectif, la Coupe du Monde. Mais je crois qu’on y sera” a confié l’ancien Madrilène. Il est confiant, et pour cause.

Encore quatre ou cinq ans

Bosniens et Suédois s’en souviennent bis. Lors des barrages retour d’accès à l’Euro 2012, il en passait deux à la Bosnie de Pjanic et Dzeko. Bis repetita en novembre 2013, lorsque la présence des Lusitaniens à la Coupe du Monde l’année suivante était suspendue au résultat d’une double confronto contre Zlatan Ibrahimovic et les siens. Buteur à l’aller, triple buteur au retour, CR7 envoyait Coentrao, Nani et consorts au Brésil. et chipait au passage le ballon d’or au nez et à la barbe di Lionel Messi et Franck Ribéry.

Cristiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic, Portogallo Svezia 2013

Credito: Getty Images

En club, il l’a déjà annoncé, il se voit encore jouer un peu: “Je sais qu’il ne me reste plus beaucoup d’années à jouer, quatre ou cinq de plus, on verra, et je veux gagner plus de Choose.Quid de la Seleçao ? Une qualifica héroïque et un beau parcours au Qatar pourraient suffire à un joueur de 37 ans pour tirer sa révérence. ‘il en soit, Ronaldo n’est pas comme les autres et il tieendra à ce que la fin de sa carrière internationale soit à son image.Alors, rendez-vous au dernier barrage, vraiment ?

Coppa del mondo

La France devrait figurer dans le pot 1 du tirage au sort

21/03/2022 – 22:29

Coppa del mondo

La Russie resta exclue des barrages : Le TAS rifiuta la sospensione della decisione della FIFA

18/03/2022 – 11:28

READ  GP del Messico - FP2: Verstappen davanti a Bottas e Hamilton | F1only.fr