Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Aux Grands Buffets de Narbonne, meme les salaires sont très copyux

Deux mois après avoir augmenté les rémunérations de 30% en moyenne des 180 occupaés du plus grand restaurant de France, il patron Louis Privat voulait faire un bilan. Il curriculum en un mot : “Un succès!”

Cette fois pas de mea-culpa et même un grand satisfecit ! “Un successo” sur toute la ligne même. C’était le 18 janvier dernier. Louis Privat, patron emblematique du plus grand restaurant de France, Les Grands Buffets de Narbonne, faisait une annonce detonante : aumentare le retribuzioni da 20 a 35 % con 180 dipendenti afin de rendre le métier plus attrattive e compensative les métiers les plus pénibles. Il entendait faire face aux hardés de recrutement d’une profession où le turn-over était une plaie, en particulier en saison. En échange, il augmentait de 5 € à 47,90 € son menu unique qui donne accès à toute la gastronomie française…

De la motivazione in più

Deux mois après, l’heure était donc à l’analyse des premiers effetti. Et tous les voyants sont au vert. D’bord “pour nos cooperaurs. Cette annonce a pulse une dynamique nouvelle. Ou quand du matériel : la rémunération, débouche sur de l’immatériel : la motivazione”vedere Louis Privat.

Ce l’ha conferma Christophe Roussel, cuisinier et délégué du personal CFDT de l’établissement: “On an accueilli cette proposition avec une massive joie. C’est un super coup de pouce pour notre pouvoir d’achat. Cela nous pousse aussi à donner le meilleur de nous-même pour la satisfaction des clients”.

546 candidature janvier

Par cette opération, très médiatisée, Louis Privat a dû faire face à un afflux inédit de candidatures : 546 maggio soit 206% de plus : “Du jamais vu, soutient le patron. On a recruté 11 cooperaurs au service et 9 en cuisine”. Chloé a été embauchée il ya trois semaines, elle travaillait à l’étranger et est revenue sur sa terre narbonnaise attirée “par le salaire, les primes, l’interessement mais aussi par la réputation de l’établissement. À tel point que les clients nous en parlent régulièrement”.

12% di prenotazione in più

Car l’augmentation du prix du menu, n’a pas démotivé les gastronomes bien au contraire. Robert Alonso vient de Lyon pour la quatrième fois aux Grands Buffets et il estime que “c’est une très bonne idée car on sait que c’est pour une meilleure qualité de vie des salariés. Non seulement cela ne me dérange pas mais en plus je trouve ça très juste, beaucoup feraient bien de s’en”. Sur le compte Facebook du restaurant, les avis sont unanimes et la mesure “composto di semifreddo”. D’ailleurs, les 102 000 clienti référencés dans le fichier des Grands Buffets ont été informés par mail de la démarche inédite “et on an enregistré en suivant une hausse de 12% des réservations”conte Louis Privat.

READ  azienda | Errore del sito Caf: "Ho incontrato i dati di qualcun altro 19 volte"

Dupliquer ce modèle à la profession ?

Seule ombre au tableau finalement, les critiche de la concurrence qui ne peut pas faire preuve d’autant de générosité. Critiche di Louis Privat Balaye: “Ceux qui disent que j’ai perturbé la profession, vont devoir prendre ce risque sinon beaucoup ne parviendront pas à constituer leur équipe. Il faut arrêter à vouloir toujours tout tirer vers le bas”.

Et ne pensez pas que le restaurant et son menu a 47,90 € veulent changer de catégorie en ce jour d’annonce des nouveaux étoilés au Guide Michelin : “On reste un restaurant grand public, nous ne sommes pas devenus élitistes. Notre modèle est une aventure, un moment qui n’est pas banal”. Il premier restaurant en France avec buffet à volonté qui a su trouver une place à part dans le monde de la gastronomie. Et qui rémunère bien ses fidèles dipendenti.

Un importante guadagno di pouvoir d’achat

Aux Grands Buffets de Narbonne, on estime le pouvoir d’achat de ses Employés est le nerf de la guerre. Il personale avait le choix: così un aumento del 15 % dei salari, così un aumento del 30 % del compenso del biais d’un système d’interessement. Ils ont majoritairement opté pour la deuxième solution. Une augmentation qui ne sera donc pas price en compte dans le calcul de la retraite ou du chômage. Mais qui offre une rémunération bien plus importante que la moyenne.

Ici, le plus bas revenu est de 1 754 € reti, 500 € au-dessus du Smic. La grille des salaire HCR (alberghi, caffè e ristoranti), rivista à la hausse en ce début d’année de 16% est aussi très loin de la rémunération du restaurant narbonnais : de 21 à 84% au-dessus de la grille négociée syndicats . “Nous n’avons pas vocation à être des chevaliers blancs mais à passer un message: voici ce qu’il faut faire. J’ai proposé à la CCI que ce modèle devienne le cheval de bataille de la profession”, spiega Louis Privat. Un suivre, donc…

READ  Petites et moyennes valeurs : la sélection de Portzamparc pour février - 04/02/2022 à 08:00