Dicembre 1, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Trois magistrats français ont atterri à Beyrouth

Trois magistrats français ont atterri dimanche soir à Beyrouth (Libano) pour suivre leurs indagini dans l’enquête instruite à Nanterre visant Carlos Ghosnantico patrono dell’alleanza Renault Nissan, un appris l’AFP de source proche du dossier.

I magistrati di Nanterre ont prévu de rester jusqu’à jeudi à Beyrouth, où ils doivent notamment auditionner des témoins, a précisé la source proche. Ce voyage ouvre la voie à un changement éventuel de statut de Carlos Ghosn, qui vit à Beyrouth depuis son évasion du Japon fin 2019.Concrètement, la justice française peut demander au procureur libanais la “notification des charge” a Carlos Ghosn – l’équivalent d’une mise en examen en France – o encore prononcer un mandato d’arrêt à son contrae.

Des témoins audizioni

C’est le second déplacement de magistrats français dans cette affare : en juin dernier, Carlos Ghosn avait été entendu en audition free pendant cinq jours, pour les enquêtes le visant à Nanterre, mais aussi d’une cadire Paris, dan internationale. A l’issue de cette audizione, ses avocats l’avaient dit «heureux» d’avoir pu «expliquer sa position». Il avait toutefois refusé de répondre aux question fondées sur un disque dur, qu’il estime avoir été « volé au Liban par Nissan » et « peut-être modifié », d’après son interview parue dans Le Parigine il 12 febbraio.

Selon une autre source proche du dossier à l’AFP, les auditions de témoins, qui doivent avoir lieu cette semaine au Liban, pourraient être en lien avec ce disque dur. L’ancien magnat de l’automobile est visé en France par deux procédures judiciaires: a Parigi, per le prestazioni di consiglio conclus par RNVB, filiale néerlandaise incarnant l’alliance Renault-Nissan, avec l’ancienne de la Justice française Rachida Dati et le criminologue Alain Bauer et à Nanterre, notamment pour abus de biens sociaux et blanchiment. A Nanterre, gli interrogatori di interessi economici pagati per 15 milioni di euro considerano sospetti tra RNBV e il distributore di automobili francesi in Oman, Suhail Bahwan Automobiles (SBA).

READ  Stati Uniti: la Federal Reserve diventa più dura - 09/02/2022 alle 09:03

Contraint de rester au Liban

« Ils n’ont pas trouvé un seul flux financier provenant de Renault o Nissan qui m’incrimine », un rétorqué Carlos Ghosn, au Parigi. La giustizia le zuppe d’oro è un bene per il personale di una convenzione di mécénat tra Renault e l’établissement qui gère le Château de Versailles, en y organisant deux soirées, ce qu’il conteste.

Visé par un mandat d’arrêt d’Interpol, l’ancien homme d’affaires, 67 ans et de nationalités libanaise, française et brésilienne, est contraint de rester au Liban depuis sa fuite rocambolesque du Japone 2018 en denovember en 2019 a Tokyo, il avait justifié son évasion en assurant avoir voulu « échapper à l’ingiustizia », dénonçant un « complot » des autorités japonaises.