Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

nouvelle aid militaire americaine, accusations de génocide, flow à Marioupol,… le point sur la situazione

Le point sur la guerre in Ucraina

Au 48e jour de l’invasion russe, l’armée ukrainienne et ses alliés occidentaux s’attendent toujours à une offensive major des troupes russe dans l’est pour prendre le contrôle du Donbass. Selon l’état-major français, elle pourrait principiante « d’ici quelques jours ». « La Russie pourrait lancer une offensive d’ampleur pour conquérir les régions de Donetsk et Louhansk, voire pousser jusqu’au [fleuve] Dniepr, si ses capacités le lui permettent, et achever la riduzione delle resistenze a Marioupol »a dit un porte-parole devant la presse.

Un resposable militaire américain a ajouté, dans un briefing rapporté per i media Politica esteraque les bombardements et sorties aériennes russes avaient diminué ces derniers jours « alors que les troupes russes se mettent toujours en position pour la bataille du Donbass ».

Un Mariopol. Selon Moscou, plus d’un millier de soldats ukrainiens se sont rendus dans le port stratégique assiégé depuis plus d’un mois. Les Ukrainiens n’ont pas démenti, mais assicurant que la ville n’est pas tombée et que des poches de résistance esistente encore dans le complexe métallurgique d’Azovstal où les dernières troupes ukrainiennes sont retranchées, pour certees, cachées dans un réseau de tunnels. Vadym Boïtchenko, maire de la ville, afferma que 180 000 civili addetti ai viaggi di sgombero dell’agglomerato e dei villaggi aux alentours. Mardi, il avait avancé un bilan d’au moins 20 000 morti depuis le début de la guerre.

Dans l’Est. Les autorités ukrainiennes ont applé la population de ces régions à fuir au plus vite. Aucun couloir humanitaire n’a pu être ouvert, mercredi, les Ukrainiens accusant les Russes de « violator le cessez-le-feu » nella regione di Louhansk. Lo chef d’une des deux «republiques» prorusses unilatéralement proclamées, Léonid Passetchnik, a asserté que ses soldats contrôlaient désormais « 80 à 90% » regione di de cette. Selon lui, l’armée ukrainienne n’est plus présente que dans les villes de Kremennaïa, Roubijné, Sievierdonetsk, Lissichansk et, dans une moindre mesure, Popasnaïa.

READ  Non c'è consenso nel Fondo monetario internazionale sul destino del suo amministratore delegato, Kristalina Georgieva

Kiev e il Nord. Autour de la capitale comme ailleurs, les autorités ukrainiennes disent continuar de trouver des cadavres chaque jour dans les zones, dont les force russes se sont pensionrées fin mars, notamment à Boutcha et Borodianka. Le ministère de la défense russe a prévenu que, si les attaques ukrainiennes en territoire russe se poursuivent, « des frappes seront menées par l’armée russe sur des centres de price de décision, e compris a Kiev». Dans la région de Kharkiv (nord-est), sept personnes ont été tuées et 22 autres blessées dans des bombardements russes au cours des dernières vingt-quatre heures, selon le gouverneur régional.

Il difficile bilan. Les chiffres fournis par l’ONU sont, comme dans d’autres guerres, pris comme référence pour les victimes civilis : le bilan provisoire est de « 4 450 vittime civili dans le pays : 1 892 morts et 2 558 blessés » depuis le 24 février, mais l’ONU dit « croire que les chiffres réels sont bien plus élevés ». L’ONU an annoncé changer de méthodologie et que les prochains bilans devraient être plus proches de la réalité. Quant aux pertes militaires, chaque camp donne régulièrement le nombre de soldati ennemis tués. Concernant leurs propres pertes, ils sont plus disccrets. La Russie a dit, le 25 mars, avoir perdu 1 351 soldats. L’Ucraina admet perdre des soldats dans les combats, mais n’a pas publié de chiffres précis.