Giugno 28, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

le Monde à l’envers de Stranger Things

1983. Dans un contexte de Guerre froide, les États-Unis et l’URSS font la course à l’espace, mais pas seulement. La serie Cose più strane fait référence à une autre course scientifique hypothétique : celle vers i mondi paralleli et de la manipolazione du temps, avec le projet Montauk. Realtà o finzione? Il progetto Montauk relève de théories du complot ; rien n’est avéré donc. Le nom fait référence au lieu géographique, un petit village situé dans l’État de New York, où les expériences auraient eu lieu.

Dan Cose più strane, en tout cas, les chercheurs du laboratoire national d’Hawkins, relié au département des energiaont réussi à ouvrir une porte vers un monde parallèle au nôtre : le Monde à l’envers, ou l’Sottosopra dans la versione originale. Les lieux sont identiques, on y trouve les mimes poteaux électriques, la même école, les mimes repères, mais tout le reste diffère. Tout y est cupo, la vie qui s’y trouve ne prend pas la même forme que dans le monde « réel ». L’explication derrière ce phénomène, dans la série, est donnée par le professeur Clark : « Un acrobat, qui se tient sur une corde étroite, représente notre dimension. Cette dimension a des règles : il peut seulement bouger en avant et en arrière sur la corde. Mais si on considère une puce sur cette même corde, elle peut bouger dans les deux sens, mais aussi passer sous la corde : dans le Monde à l’envers ».

Le Monde à l’envers, tel qu’il est décrit, n’est pas immaginabile

Si la réalité regorge de théories qui évoquent des mondes parallèles au nôtre, il n’est jamais question d’un monde ou tout est plus ou moins identique et dans lequel on peut passer par une brèche. Encore moins ou une seule intelligenza possède le contrôle sur tout ce monde, comme le Giocatore mentale, ou Flagelleur mental dans la version française. Mais des théories s’en approchent, qui supponent un univers specchio du nôtre o in parallelo. Voire des mondes in parallelo. Notamment les théories dans le cadre de la gravita quantique, qui tentent de réconcilier la physique quantique et la relativité générale d’Einsteinet qui décrivent rispettiviment le monde à très petite échelle et à très grande échelle.

READ  L'artista Kim Farkas crea sculture tra tradizione e fantascienza

Parmi elles, concentrons-nous d’abord sur la teoria delle corde. Établie dès les années 1970 pour expliquer le comportement particulier des adroni, des particules du modèle standard, elle corrispondono plutôt à un cadre théorique dont découlent ensuite de nombreuses autres théories. Elle part du principe que les particules fondamentales, cell que l’on ne peut « casser » pour y trouver d’autres sous-éléments, sont en fait des cordes vibrantes à une dimension. De plus, notre monde ne serait pas en quatre Dimensions — une de temps et trois d’espace — mais en dix, voire onze Dimensions.

Des neutrons qui s’échappent vers un monde miroir

Cependant, de nombreuses dimensioni sont repliées sur elles-mêmes à une échelle de l’ordre de la longueur de Planck (10-35m), gli invisibili pour nous. Sauf si… ? Des chercheurs ont testé la possibilité que des neutroni puissent passer brièvement dans une dimension parallèle pour revenir ensuite dans notre monde. Ces particules sont habituellement confinées au sein du noyau atomique, avec leurs compagnons chargés positivement, i protoni. Mais lorsqu’ils sont seuls, ils se désintègrent rapidement en protoni. Selon la méthode utilisée pour mesurer la dura avant cette désintégration, les chercheurs trouvent un temps différent.

D’où l’hypothèse, pour expliquer cette différence, qu’ils passeraient dans un monde “miroir” du nôtre avant de revenir. Les lois de la physique e seraient pratiquement les mimes. La materia nera pourrait s’y trouver, mais la plupart des particules de notre monde ne pourraient s’y rendre, à l’exception des neutroni sous une form d’oscillation particulière. Les force ne pourraient pas non plus se transmettre, à l’exception de la gravitazione. En pratique, l’expérience pour tester cette hypothèse consiste in tenter de faire passer des neutrons « à travers » un mor : ils arrivent de la source au détecteur alors qu’ils rencontrent un ostacolo qui empêche leur passaggio. Bien sûr, aucune possibilité de transposer cela à grande échelle comme pour Cose più stranemais rien n’empêche de rêver !

READ  I cibi sono meno nutrienti di prima? Cosa dovresti sapere

De nombreuses teorie font appel au multivers

Parmi les très nombreuses solutions à la théorie de cordes, se trouve celle de l’inflazione cosmique. Selon cette théorie, au début de l’existence de notre Univers, ce dernier aurait subi une phase d’expansion très accélérée, lui permettant de s’agrandir d’un facteur de 1026 it soluzione 10-35 secondi.

Cette phase très courte se serait stoppée dans notre région de l’Univers, mais aurait continué ailleurs : plusieurs bulls d’univers distinti auraient alors été créées, dans lesquelles les lois de la physique sont différentes. Mais, dans ce cas, impossibili d’être en contact avec ces univers parallèles, étant donné qu’ils sont inaccessibles !

Everett e la teoria dei mondi multipli

Enfin, penchons-nous sur la physique quantique. Elle décrit la physique à très petite échelle, celle des particelle élémentaires… et regorge de curiosités! Par esempio, il principe di sovrapposizione, qui découle de l’interprétation mathématique de la fisica quantistica : un même état quantique, une particule par exemple, peut posséder plusieurs valeurs pour une Certaine quantité osservabile. En pratique, cela signifie que les états quantiques sont décrits par des probabilités : ce n’est qu’une fois que l’observateur se penche sur le système que la valeur est imposée.

Decette Stati di sovrapposizione ont découlé de nombreuses théories et interprétations, come celle des mondes multiples décrite par le physical et mathématicien Hugh Everett. Elle suggère une multiplecité de mondes en parallèle : la particule où l’état quantique prend une des valeurs dans chacun de ces mondes. Le tout existerait au sein d’un univers quantique régi par une seule solution de l’équation de Schrodinger : la fonction d’onde universelle. Malheureusement, cette interprétation n’est pour l’instant pas vérifiable, faute d’expériences pour la tester.

Saviez-vous que vous pouviez avoir accès à Futura sans publicités via nos abonnements ?
En ce moment, vous pouvez découvrir cet avantage avec notre offre spéciale : souscrivez à l’abonnement “Je participe à la vie de Futura(pour une durée de 3 mois minimo) et recevez le Mag Futura chez vous* (d’une valeur de 19 €) !

*L’envoi du Mag Futura se fait après le troisième mois d’inscription.

Interessato par ce vous venez de lire ?