Maggio 20, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Il vit depuis plus de vingt ans sur des paquebots de croisière – Edition du soir Ouest-France

C’est ce qui s’appelle couler une douce retraite. A l’età di 47 anni, il finanziere americano e la decisione di interrogare la carriera professionale per il viaggiatore jusqu’à la fin de ses jours. Il a choisi de vivre sur des paquebots de croisière, et cela fait aujourd’hui près de vingt-trois années que ça dure. Recita.

La retraite est pour certes l’opportunité d’une nouvelle vie. Mario Salcedo en est un esempio. Ce septuagénaire américain a choisi de se la couler douce, sur des paquebots de croisière. Et ça fait plus de vingt-trois ans que ça dure. Ayant suffisamment gagné d’argent, cet ancien financier a choisi de mettre un terme à sa vie professionnelle de bonne heure. À 47 ans, il a décidé de prendre sa retraite et le large par la même occasion, relaziona il sito Demotivatore.

La croisière sans fin de Mario Salcedo, sur les paquebots de la Royal Caribbean, a démarré en 1997. (Foto: Ahecht / CC-BY-SA-4.0 / Wikimédia Commons)

Le tour du monde sans quitter son domicile

L’a pourtant eu de nombreuses occasioni de voyager pendant in carrier professionnelle de directeur financier pour une multinationale. Il a d’ailleurs passé plus de temps dans des hôtels à travers le monde que chez lui à Miami aux États-Unis. Mais il n’a jamais vraiment eu le temps d’en profiter. Sa retraite venue, il a donc entamé sa première croisière. C’était nel 1997.

Alors quadragénaire, Mario Salcedo a tellement apprécié l’expérience qu’il a décidé de vivre le restant de sa vie sur les paquebots de la Royal Caribean. « Après avoir travaillé sans relâche pendant près de vingt-et-un ans, Mario, épuisé, a décidé qu’il était temps de poursuvre l’objectif de toute une vie : faire le tour du monde, sans quitter » rapporto dans le New York Timesil giornalista Lance Oppenheim, qui lui a consacré un documentaire en 2018.

READ  Wall Street in baisse apres les chiffres surprise de l'emploi USA - 04/02/2022 à 15:58

« L’homme le plus heureux du monde »

«Les gens viennent ici pour passer des vacances. Pas moi, je suis ici pour vivre ma vie», se plaît à dire celui qui se considere comme « l’homme le plus heureux du monde »dans le journal americain Chigaco oggi. Ainsi, hormis pendant l’année et demie de restrizioni liées à la pandémie de Covid-19, il a enchaîné les croisières et n’a quasiment pas remis le pied à terre, et ce, depuis un peu plus de deux décen.

Fuir le quotidien

Ce qui lui plaît? Ce mode de vie sur les flots lui permet de fuir les contraintes du quotidien : « Je n’ai pas d’hypothèque, je n’ai pas à sortir les poubelles, je n’ai pas à faire le ménage », énumère-t-il dans les médias americane, nombreux à l’avoir interviewé au fil de ces années sur les flots.

Mario Salcedo passe ainsi ses journées « à se promener sur le pont des paquebots, à profiter du spettacolo marin et à se détendre en faisant ce qui lui plaît ». Il n’est pas coupé totalement du monde, car il racconte qu’il « se tient au courant des nouvelles grace à la télévision et à internet ».

Quant à ses proches qu’il a quittés en entamant ses croisières, ils ne semblent pas lui manquer. Il se vante de s’être fait de «Nouveaux amis» dans le monde entier.

Mario Salcedo est chouchouté par l’équipage des paquebots de la Royal Caribbean qui l’ont surnommé « Super Mario », ici en 2019. (Foto: Capture d’écran Facebook / Royal Caribbean Crown & Anchor Society)
En 2019, avec le capitaine du « Navigator of The Seas ». (Foto: Capture d’écran Facebook / Royal Caribbean Crown & Anchor Society)

Seule hardé pour lui: ce voyage à temps plein est un luxe qu’il faut pouvoir s’offrir. Être croisiériste permanent a en effet un coût. Pour pouvoir continue à vivre ainsi, indique Demotivatorecelui que l’équipage de la compagnie appelle effectueusement « Super Mario » fait donc parfois une entorse à sa retraite et reprend son costume de financier « pour gérer depuis sa cabine des portefeuilles d’investissement pour des clients privés ». Car pour lui, plus question de revivre sur la terre ferme.

READ  Lo stato chiede a EDF di vendere più elettricità nucleare a prezzi bassi