Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

énorme victoire de la Ligue concernente un fléau de longue date!

Zapping Foot National ⏯️ Replay N2 : le coup de fil à Nolan Binet, le partite in ritardo, le top buts de 2022, …

C’est une victoire majeure pour la Ligue de Football Professionnel en vue de l’avenir et de la diffusion de la Ligue 1 et Ligue 2. Alors que les sites pirates sont légion depuis de nombreuses années et vienent pourrir la vie de la Ligue, Cette dernière an annoncé au travers d’un communiqué ce mercredi avoir obtenu le blocage de services IPTV pirates. Ainsi, la Ligue de Football Professionnel se félicite de la décision rendue le 17 mars dernier par il Président du Tribunal Judiciaire de Paris ordonnant, pour la première fois en France, il blocco per i FAI français de l’accès à des services IPTV pirates

Il comunicato della Ligue

“Sur le fondement de l’article L. 333-10 du Code du sport, la juridiction a égallement ordonné le blocage de sites de streaming diffusant sans autorisation les championnats de Ligue 1 Uber Eats et de Ligue 2 BKT. Cette décision très importante permettra à l’ARCOM de solliciter dans les meilleurs délais le blocage des sites miroirs et des sites non encore identifiés au stade de la saisine et de la décision rendue. impegno della Ligue de Football Professionnel. La LFP demeure mobilisée en vue de permettre, en concertation avec l’ensemble des intervenants, la protection efficace de ses compétitions”, peut-on lire dans le communiqué de la LFP, très heureuse de cette décision en vue de l’avenir diffusion de ses championnats professionnels.

Grande vittoria della LFP

La Ligue de Football Professionnel a obtenu une grande victoire concernant un fléau de longue date. Ainsi, la Ligue de Football Professionnel a obtenu le blocage des services IPTV pirates, come expliqué ce mercredi dans un comunicato.

READ  Australian Open: Nick Kyrgios chiede la cancellazione del torneo... poi si tira indietro