Ottobre 25, 2021

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Robert Durst, un Américain riche et excentrique de 70 ans surtout connu pour son documentaire HBO, a été condamné hier pour le meurtre de son meilleur ami.

Robert Durst, l’homme riche et excentrique américain des années 1970 surtout connu pour un documentaire de HBO qui lui est consacré, a été condamné vendredi pour le meurtre de son meilleur ami par un tribunal de Los Angeles. Le millionnaire de 78 ans, qui a plaidé non coupable, a été accusé d’avoir tiré dans la tête de sa petite amie Susan Berman au domicile de cette dernière en 2000 à Beverly Hills.

Les procureurs pensent que Susan Berman, âgée de 55 ans au moment du meurtre, a aidé Robert à dissimuler son rôle dans le meurtre de sa femme Kathleen et que M. Durst a fini par tuer Mme Berman pour l’empêcher de répondre au NYPD qui enquêtait. La disparition de sa femme en 1982.

Mouton noir d’une des plus grandes familles immobilières de New York, Robert Durst a été arrêté en mars 2015 à la veille de la diffusion du dernier épisode d’un documentaire biographique en six parties, diffusé par HBO. La série intitulée “The Jinx” a ravivé l’intérêt du public pour cette question et Robert Durst y est lui-même apparu.

Le Jinx a examiné un autre incident sanglant dans la vie de Robert Durst : le meurtre d’un voisin, Maurice Black, qui l’a ensuite démembré et jeté en mer pour tenter de cacher le corps.

Le Sulphur Millionaire s’était réfugié au Texas à l’époque, où il vivait déguisé en femme et se prétendait muet, dans un petit appartement miteux. Il a été acquitté du crime par une armée d’avocats prestigieux, qui ont plaidé coupable à une combinaison de légitime défense, de tir accidentel et d’abus d’alcool.

READ  Cette photo en petit bikini rose qui laisse peu à l'imagination...

Dans The Jinx, M. Durst a semblé faire une confession involontaire, se murmurant à lui-même dans la salle de bain et son microphone sans fil non tourné: “Qu’avez-vous fait? Vous les avez tous tués, évidemment.”

Lors d’un entretien avec les procureurs après son arrestation, Durst s’est défendu en affirmant qu’il était sous l’influence de drogues lors du tournage du documentaire, donc ces mots ne signifient rien de particulier. Lors du procès, le procureur général John Lowen a toutefois assuré au jury qu’une “montagne de preuves” pesait sur Durst, qui selon lui était responsable de trois décès, tous liés entre eux.

“Il n’a jamais été tenu responsable des violences contre (sa femme) Cathy. Il n’a jamais eu à répondre à sa mort.

Depuis vingt ans, il s’en tire avec le meurtre de Susan” ainsi que le meurtre de son voisin Maurice Black, a-t-il dit, a déploré le procureur général du barreau. “Bob n’a pas tué Cathy Durst, pas de secret” pour le protéger dans l’affaire Susan Berman, a-t-il plaidé pour sa part. Avocat millionnaire, David Chesnov.

Il a insisté sur le fait qu’il “n’a pas prouvé qu’il avait tué Susan Berman au-delà de tout doute raisonnable”.

Robert Durst n’était pas présent au tribunal lors de la lecture du verdict car il a été placé à l’isolement après être entré en contact avec un patient COVID-19. Son procès a débuté après une longue procédure en mars 2020 à Los Angeles. Mais la session a été suspendue seulement deux jours plus tard en raison de la pandémie de coronavirus.