Settembre 26, 2021

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Ouverture ensoleillée grâce à la présence de Charlotte Gainsburg

Le 47e Festival du cinéma américain de Deauville s’est ouvert vendredi soir avec la projection de “Stillwater” sous un soleil éclatant.

Il faisait beau et chaud – et oui ! – Vendredi soir à Deauville. La 47e édition du Festival du cinéma américain s’est ouverte avec la projection de “Stillwater”, déjà diffusé à Cannes, et l’arrivée du jury présidé par Charlotte Ginsburg.

Lire aussi : Bruno Bardi : “Les festivals de cinéma incarnent la résistance du cinéma”

Assise en talons hauts, souriante dans une robe noire, Charlotte Ginsburg a déclaré qu’elle “se sent très bien” d’être la patronne sur le tapis rouge de la chambre près de la plage de la station balnéaire normande. “C’est un jeu ! Je ne le prends pas au sérieux : je ne suis pas sûr d’être le plus capable de juger un film même si je suis au cinéma depuis très longtemps ! Je vais me fier à mon instinct” , a expliqué Charlotte Ginsburg à l’AFP.

Parmi les membres du jury figurent également Denis Podalides et Delphine de Vegan. L’acteur a expliqué : “Je suis un peu franc sur l’histoire, ça m’amuse beaucoup. Je veux des discussions contrastées, d’autres points de vue, une discussion…”. L’écrivain veut qu’elle « soit affectée » et elle veut être guidée par le « regard du spectateur ».

Contrairement à l’année dernière, les trois salles de projection pourront accueillir des films en vraie grandeur, une situation qui a ravi Edward Philip qui a foulé le tapis rouge.

READ  Le fils de Cali Cartel, Barron, fera une émission sur Netflix basée sur la vie de son père

“Venir à un festival, après de si longues périodes d’interruption et de confinement, c’est une manière de restituer tout le sel de la vie culturelle dont nous avons été privés ces derniers mois”, a expliqué à l’AFP l’AFP. Premier ministre.

Quatre films en compétition ce week-end sont “Plaisir”, “Blue Bayou”, “Cochon” et “Nous sommes des êtres vivants”, parmi les treize films en compétition qui tenteront de faire Le Nid, lauréat du prix de l’année. passe.

Sur les treize films indépendants des studios hollywoodiens en compétition, “j’ai douze équipes de tournage présentes, ce qui prouve que les Américains”, quasi absents l’an dernier, “n’ont pas peur de venir à Deauville”, estime le directeur du festival Bruno Bardi.

Attendez-vous à Johnny Depp dimanche

Au total, 53 films seront projetés et “Stillwater” de Tom McCarthy, diffusé à Cannes, est celui qui ouvre le bal. Matt Damon incarne un homme silencieux et taciturne qui a longtemps négligé sa famille et décide de voyager de l’Oklahoma à Marseille pour voir sa fille emprisonnée pour meurtre.

Dès samedi matin, tous les regards seront tournés vers deux films en compétition, « Blue Bayou » et « The Fun ».

Pleasure, un banni de 18 ans au moins, est une plongée dans le monde du porno à Los Angeles, avec une Suédoise de 20 ans essayant d’y faire carrière. “J’ai décidé d’affronter ce monde. C’était une aventure incroyable. Je suis arrivé en pensant que c’est un monde patriarcal, oppressant envers les femmes… et il l’est”, explique le réalisateur. Le ninja suédois Thyberg a été interviewé dans le dossier de presse du film, qui sortira dans les salles françaises le 21 octobre.

READ  Jean-Jacques Goldman : Un si beau projet auquel il a accepté de participer

Le film du réalisateur américain Justin Chun, “Blue Bayou”, déjà présenté à Cannes dans la catégorie “Unertainibility”, sera également présenté aux festivaliers samedi : Antonio LeBlanc, né en Corée mais élevé en Louisiane, sera probablement être expulsé des États-Unis alors qu’il élevait une petite fille avec sa mère.

Oliver Stone sera pour sa part présent samedi, hors compétition, pour son film “JFK L’Enquête” qui n’a pas encore trouvé de distributeur, malgré sa présentation à Cannes. Le tapis rouge de vendredi soir, Dylan Penn, évoquera également le film “Flag Day” de son père Sean dans lequel elle joue et qui a concouru pour la Palme d’Or en juillet.

Johnny Depp, 58 ans, devrait arriver dimanche dans la station balnéaire de Normandie. L’acteur, qui a été contesté par une récente saga juridique tabloïd sur des accusations de violence domestique, présentera hors compétition “City of Lies” dimanche soir. Là, il joue un rôle conditionnel dans la retraite forcée. Le film, basé sur un duo avec Forest Whitaker, est sorti directement en DVD.

Tout clonage est interdit