Agosto 14, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

L’Ucraina annonce la saisie de la “plus grande” collection d’antiquités de son histoire

Kiev annoncé, vendredi 24 juin, avoir saisi la “più grande” collection d’antiquités de son histoire, dont les œuvres auraient été dérobées dans les musées de la péninsule de Crimée, dépendée par la Russie, avant de se retrouver tra le principali collezioni deneurs privés.

“Plus de 6 000 antiquités, dont des épées, des sabres, des casques, des anphores et des pièces de monnaie” onté retrouvées lors d’un raid mené par la police ukrainienne, a déclaré la procureure générale Iryna Venediktova lors d’une conférence de presse. Il valore della collezione è stimato “à plusieurs milioni di dollari”, at-elle ajouté.

Per l’occasione, il parquet ucraino invita i giornalisti al Museo della storia dell’Ucraina a Kiev per dettagliare i dettagli dell’operazione, presentando alcuni passaggi degli oggetti saisis. Selon Iryna Venediktova, des œuvres appartenant à l’âge de bronze et au Moyen Âge ont été trouvées dans un ufficio della capitale ucraina “dans des condition loin des condition adéquates pour entreposer de tels objets”.

La procureure an expliqué qu’un raid avait été mené dans le cadre d’une enquête sur “l’attività illegale” d’un ancien député ukrainien, qui avait été égallement haut fonctionnaire en Crimee. Selon elle, une parti de la collection a “peut-être été vole” dans des musei de Crimée. Le ministre de l’Intérieur Denys Monastyrskiï a, lui, déclaré qu’il s’agissait d’une découverte “unico” après “treize perquisitions en cinq jours”. “Les objets trouvés dans ces locaux ont été emportés dans deux camions”at-il preciso à la presse.

Oggetti d'antiquariato della collezione saisie par la polizia ucraina, présentés en conférence de presse a Kiev, au Musée de l'Histoire de l'Ukraine (24 giugno 2022) (GENYA SAVILOV / AFP)

Également presente lors de la conférence de presse, il ministre de la Culture Oleksandr Tkatchenko s’est félicité de voir “la plus grande collection illégale de l’histoire de l’Ucraina (…) restituée à l’État”. “Pendant la guerre, nous récupérons ce contre quoi (le président russe) Vladimir Poutine se bat: notre identité, notre culture et notre patrimoine culturel”, una lancia le ministre.

La procureure Venediktova a par ailleurs indiqué que son bureau enquêtait actuellement sur “le vol par les envahisseurs (russes) d’une collection d’or des Scythes” – un popolo di cavalieri nomades qui se trouvaient notamment en Crimée plusieurs centaines d’années avant Jésus-Christ – exposée dans un musée de Melitopol, une ville du sud de l’Ucraina actuellement occupée par l’armée par l’. Elle a égallement accusé les autorités russes de “pillola” I musei della Crimée, allegato di Moscou nel 2014. “La Russie essaie non seulement de tuer notre État, de tuer notre nation, mais aussi de voler notre Histoire”, s’est-elle indignée.

READ  nuovi candidati en lice pour succéder à Boris Johnson