Maggio 29, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

les Ukrainiens accusatore les Russes de tirer durant l’évacuation de civils de l’usine Azovstal à Marioupol

I satelliti per le immagini prediligono i tiers des récoltes de ble en Ucraina

Le rendement de la prochaine moisson de blé en Ukraine devrait chuter d’au moins 35 % par rapport à 2021 en raison de l’invasion russe, Selon des immagini satelliti analisi della società di geolocalizzazione Kayrros dans une note publiée vendredi.

Le conflit a lourdement perturbé la saison des semis, qui est en cours, et obligé les agriculteurs à travailler sous les bombes, avec du carburant difficile à trouver. A hauteur de satellites, la différence par rapport aux saisons habituelles est déjà visibile, corroborant les prédictions des Analyses.

Le immagini sono registrate tra il 14 e il 22 aprile, un paio di giorni dopo l’invasione del paese dalla Russia, dal satellite Terra, dalla NASA. La société Kayrros s’est appuyée sur la méthode dite de « l’indice di végétation par différence normalisée »une analysis infrarouge de precisione qui permet d’évaluer l’état des végétaux et ainsi de predire la produzione de céréales.

A ce stade, l’Ucraina serait en capacité de produire 21 million de tons de blé en 2022, soit 12 million de moins qu’en 2021, etime Kayrros.

« Etant donné que les combats se poursuivent et qu’une grande partie de la production de blé du pays provient des régions de l’est de l’Ucraina, où le conflit est le plus intense, les chiffres réels de la production seront probablement inférieurs »precedente agli analisti.

Gli agriculteurs qui arriveraient à semer feront dans tous les cas face à un problème de stockage, les exportations par le rail et la route ne pouvant compenser qu’une partie minime des départs de marchandises par bateaux. La Russie maintient en effet son blocus des ports ukrainiens, tant sur la mer Noire que sur celle d’Azov, entravant lourdement les échanges commerciaux.

READ  La variante Omicron è ora la maggioranza negli Stati Uniti secondo le autorità sanitarie