Maggio 26, 2024

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Le rappeur Medin est visé par une plainte pour avoir joué aux fléchettes avec des photos d’élus du Tarn

Le rappeur Medin est visé par une plainte pour avoir joué aux fléchettes avec des photos d’élus du Tarn

Le concert du rappeur Medine, prévu le samedi 1er avril, a eu lieu dans la ville d’Albi. Certains élus s’étaient opposés à sa venue. Avant son émission, le rappeur leur a donné une réponse qui lui a valu une plainte.

Ce samedi 1er avril, l’audience est au complet à la Salle d’Adhan, à Albi dans le Tarn. Sur l’affiche, le rappeur Medine, qui avant son concert a subi de nombreuses oppositions à son passage à l’âge adulte, notamment de la droite et de l’extrême droite, se souvient : France 3.

Pétition pour annuler le concert

Un concert que tout le monde n’a pas vu d’un bon oeil. Médine a été critiquée par une partie de la droite et de l’extrême droite, et a été visée par une pétition du groupe identitaire Patria Albijes qui exigeait, dès mars, l’annulation de sa visite. France 3 rapporte que cette pétition a ensuite été transmise par Frédéric Cabroulier, député du Front national pour la 1ère circonscription électorale du Tarn, et Bernard Carillon, maire LR de Lafore.

Dans une story publiée samedi 1er avril sur son compte Instagram, avant son concert, le rappeur a ensuite tenu à adresser une réponse aux élus. Dans sa vidéo, il se fait tournoyer, siffle et épingle des photos d’élus inquiets à une cible, avant de leur lancer des flèches.

“barbare et violent”

Un spectacle sur scène qui a choqué les intervenants, qui ont rapidement réagi sur leurs comptes Twitter. “Le rappeur islamiste Medine joue aux fléchettes avec ma photo au motif que j’ai demandé l’annulation de son concert à Albi au risque de troubler l’ordre public ! J’ai porté plainte”, écrit Frédéric Cabroulier sur Twitter, tandis que Bernard Caraillon dénonce les faits comme “inacceptables”. , oui, et malheureusement symbolique, barbare et même violent.

READ  "Nous avons été très choqués"

Le département du Tarn a également réagi à cette vidéo dans laquelle le rappeur lançait des flèches sur des élus, dénonçant “une étape inacceptable pour notre république”.

Je suis tombé sur une vidéo du rappeur Medin, dans laquelle les images d’élus du Tarn étaient la cible de flèches. Cette mise en scène est inacceptable dans notre république.

– Préfet du Tarn (@prefet81) 1 avril 2023

Sur son compte Twitter, Medine s’est particulièrement amusé de la polémique que sa visite à Albi avait suscitée. Il a répondu que nos collègues sont “honorés” d’être la cible de ce genre de personnes, qui “prétendent être Charlie mais ne respectent pas la liberté d’expression”.

Accusée par certains de ses détracteurs de délivrer des messages islamiques extrémistes ou “anti-blancs”, ce n’est pas la première fois que la ville est sous le feu des critiques. En 2018, il a été contraint d’annuler sa venue au Bataclan.