Marzo 2, 2024

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Le baiser de l'amant de l'hôtel de ville de Robert Doisneau est mort

Le baiser de l'amant de l'hôtel de ville de Robert Doisneau est mort

Françoise Burnet est décédée des suites d'un accident domestique le jour de Noël, à Evreux (Eures), où elle résidait, selon les premières informations.Il est janvier 2024 Expédition depuis Evreux . Elle avait 93 ans et avait une histoire incroyable.

En 1950, Françoise Bonnet a 20 ans et souhaite devenir comédienne. Elle était élève du cours de Simone et fréquentait alors les cafés parisiens avec son amant. Sur le balcon, ils sont abordés par le photographe Robert Doisneau, qui demande au jeune couple s'ils acceptent de se faire photographier… Il devrait réaliser une série de clichés sur le thème des amoureux à Paris. Ils acceptent le paiement et sont photographiés dans différents lieux de la capitale : avenue Royal, gare Saint-Lazare, hôtel de ville…

Elles deviendraient alors une paire d’images légendaires à l’histoire mouvementée : La mairie de Kiss.

L'image apparaîtra dans Revue de vie Le 12 juin 1950, mais sans perturber la vie de Françoise Burnet. Robert Doisneau lui offre un original en cadeau.

Puis elle quitte son amant et joue des rôles dans 15 films et 15 pièces de théâtre. J'avais confiance en ça Mission – Avant de se marier et de mettre fin à sa carrière d'actrice.

Procès en 1992

L'image a été retirée des affiches en 1986 et a connu un énorme succès, se vendant à des centaines de milliers d'exemplaires.

Ce n’est qu’en 1992 que l’estampe qu’elle conservait dans ses archives refait surface. Les époux Laverne prétendent être le couple sur la photo et poursuivent Robert Doisneau en justice, exigeant 500 000 € pour atteinte à la vie privée.

READ  dessin midi et soir en ligne

Se sentant privée de mémoire, Françoise Burnet décide de sortir de son silence et porte également plainte contre Robert Doisneau pour confirmer sa présence sur la photo et exiger 100 000 francs de récompense supplémentaire. Son amant d’alors ne voudrait pas engager de poursuites judiciaires.

Robert Doisneau témoignera que Françoise Burnet est bien sur la photo, mais, comme le couple Laverne, il sera rejeté car la justice la considérera méconnaissable sur la photo.
En 2005, Françoise Burnet met en vente son exemplaire original, adjugé 155 mille euros aux enchères.