Dicembre 2, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Labo – Sony Xperia 1 IV : un nouveau zoom qui interroge

Après un Xperia 1 III doté d’un zoom equivalente a 70-105 mm, Sony revient avec un Xperia 1 IV cette fois-ci équipé d’un vrai zoom continuo a 85 a 125 mm. Une évolution intéressante, mais à la mise en œuvre délicate, comme l’illustrent nos essais en laboratoire.

En 2021, Sony avait fait preuve d’inventivité en proposant, avec ses Xperia 1 III et 5 III, un téléobjectif à focale variable en guise de troisième module photo. Cela permettait d’alterner entre une focale equivalente a 70 mm (en 24 x 36) et 105 mm. Un concept intéressant et qui apportait una certa polivalenza au smartphone. Un an plus tard, alors que Certains concurrents, tel Google et son Pixel 6 Prose sont aussi lancés (et avec succès) sur les longues focales, Sony pousse son zoom encore un peu plus loin.

En effet, le tout récent Xperia 1 IV se voit cette fois-ci doté d’un zoom equivalente à 85-125 mm. Pour qui cherche à voir des sujets toujours plus éloignés ou souhaite se specialiser en portraits, nouvelles longueurs focales semblent tout à fait pertinentis. De plus, il s’agit à presente, selon Sony, d’un véritable zoom, et le passage d’une focale à l’autre ne passera plus par un zoom numérique. Toutefois, les caractéristiques Techniques du téléobjectif soulèvent quelques interrogations.

READ  Il James Webb Telescope è riuscito a catturare i pilastri della creazione, dove si formano le stelle

Si les module téléobjectifs des deux smartphones restent très similiires, on peut noter que le capteur du Xperia 1 IV est plus petit que celui du 1 III. Et lorsque l’on parle de capteur de smartphone, déjà pas très grand, diminuer un peu plus la cellule sensible peut entraîner certe complicazioni, notamment en basse luminosité. Il faut ensuite une bonne dose de logiciel pour compenser.

Eq. 70 mm vs 85 mm – jour

Sony Xperia 1 IV – 85 mm
Sony Xperia 1 III – 70 mm

Comme nous pouvons l’observer, une Certaine différence est à constater. Au 85 mm, le Sony Xperia 1 IV peine à restituer le même niveau de détails que le Xperia 1 III au 70 mm. Un voile blanc semble s’être déposé devant l’objectif et outre les lentilles, on peut supr que la réduction de la taille du capteur de 1/2,9″ à 1/3,5″ a un importante et que le logiciel ne peut rattraper les défauts.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Eq. 105 mm vs 125 mm – jour

Sony Xperia 1 IV – 125 mm
Sony Xperia 1 III – 105 mm

Lorsque l’on pousse la focale, la perte de détails s’accentue encore. Les résultats du Xperia 1 III ne sont pas exceptionnels, mais ils tiennent la route. En face, l’equivalente 125 mm du Xperia 1 IV propone un’immagine considérablement degradée. En concernant les clichés initiaux, nous pensions avoir affaire à une optique sale, o encore à du flou de bougé. Cependant, après de multiples essais, nous pouvons asserter que cette focale de 125 mm offre un cliché clairement décevant.

La perte de détails observée à 85 mm s’accentue encore au 125 mm. Entre le petit capteur, la définition de 12 mégapixels et la faible ouverture f/2,8, il devient difficile d’obtenir une image vraiment utilisable. Et pourtant, nous avons Employé un trépied, la mise au point sur un sujet à distance n’étant pas son point fort. À main levée, malgré la stabilizzation optique, la cattura di immagini sfruttabili sera un peu plus compliquée.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Xperia 1 IV – 125 mm – V2
Xperia 1 IV – 125 mm – V1

Après nos résultats initiaux, nous avons mis la main sur un second exemplaire de Xperia 1 IV, pour vérifier si les mmes défauts étaient observables partout. Le second model récupéré propone une image of piètre qualité, mais dans une moindre significato. Les performance autofocus avec le module de zoom étant très aléatoires, les deux téléphones, deux prototipos donc, étaient confrontés au même problème de mise au point à fond de zoom.

De nuit, une usage difficile

Xperia 1 IV – 125 mm – nuit
Xperia 1 III – 105 mm – nuit

Lorsque la luminosité vient à baisser, les performance chutent assez drastiquement des deux côtés. Malgré le traitement logiciel, il devient compliqué de bien distinguer la scène. Le Sony Xperia 1 IV conserva il suo aspetto bianco in questo modo è permanentemente esposto a un’esposizione speciale, ma mais avec un niveau de détails toujours trop bas.

Publicité, votre contenu continue ci-dessous

Uno zoom alla riserva di condizioni specifiche

Pour sfumar notre propos, nous avons tenu à montrer latitude du zoom. Nous pouvons alors osservatore toute l’intensité du zoom optique et aussi son utilité. Nous avons cadré notre scène en utilisant la focale la plus large — 16 mm — avant de zoomer progressivement. Avec les focales les plus longues, nous avons des résultats sensiblement meilleurs que lors de nos essais précédents. En se rapprochant de la scène grâce au zoom, la faible définition du capteur et sa petite taille impactent moins les clichés, et les images prises sont ainsi de qualité bien supérieure. Les problèmes d’autofocus semblent aussi moins presenti.

Ceci étant dit, hors de notre laboratoire, il nous a été presque impossibili de réitérer l’opération, l’image perdant irrémédiablement en qualité. Pour conserver un tel niveau de détails, et un autofocus consistent, il faut donc être assez proche de son sujet, sur pied et avec un éclairage puissant, ce qui ne corrisponde pas forcement à des conditions d’usage reproductidien au.

Bonus: di fronte a Google Pixel 6 Pro

Sony Xperia 1 IV – 105 mm
Google Pixel 6 Pro – 105 mm

Le Google Pixel 6 Pro est doté d’un téléobjectif presente in una lunga distanza focale per la cella del Sony Xperia 1 III (environ 105 mm). Mais à la différence des smartphones Sony, il possède un plus gros capteur 1/2″, d’une définition de 48 mégapixels (ramenée à 12,5 mégapixels par le binning dei pixel) e Surtout un autofocus functionnel. Grazie a Google Pixel 6 Pro propone une image bien plus riche et détaillee, presque trop. C’est tout à fait visible avec notre extrait des deux smartphones à focale identique. On peut même estimer qu’un recadrage numérique dans cette image jusqu’à 125 mm sera alors préférable au zoom optique du Xperia 1 IV.

Sony Xperia 1 IV – 125 mm
Google Pixel 6 Pro – 105 mm

Sur le terrain, en dehors de nos laboratoires, su peut Observer les mêmes différences. Certes, il Pixel 6 Pro offre un cliché très saturé avec une accentuation des détails presque fantaisiste, mais en face, outre une colorimétrie plus neutre, peut-être plus “naturelle”, la foto di Sony Xperia 1 IV manqueouts cruellement de détail apparaît comme quasi-flue à cause de ce problème de mise au point. Cet essai mettant bien en lumière les problèmes de la longue focale de Sony.