Maggio 26, 2024

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Isabelle Itorborough, une catastrophe au début

Isabelle Itorborough, une catastrophe au début

Devenue cet automne l’une des nouvelles stars de TF1, Isabelle Ithorburu garde un souvenir douloureux de sa première apparition à la télévision, en 2007, dans l’émission La Nouvelle Star…

Isabelle Itorboro a eu une rentrée très chargée. Après près de quinze ans au sein du groupe Canal+, notamment dans l’émission Canal Rugby Club, la Basco-Béarnaise s’envole pour TF1 avec une double mission : remplacer Nikos Aliagas dans l’émission 50′ Inside et incarner le monde de la Coupe du Rugby sur Canal One. , le principal diffuseur de la compétition.

Six jours après avoir pris les commandes de 50’Inside, Isabelle Itorborough était sur le plateau du Stade de France en marge du match d’ouverture entre un XV de France et les Blacks, tous deux au JT de 20 heures à l’époque. De la cérémonie d’ouverture ou après le match jusqu’à l’émission Le Mag. Dans les deux cas, le baptême a réussi.

Je me suis vautré vivant

C’était complètement différent en 2007, lorsqu’il fit sa première expérience télévisuelle. Avant d’être embauchée par Canal+ lorsqu’elle a débuté sa carrière dans l’import-export, Isabelle Itorburu était d’ailleurs nominée aux Prix Nouvelle Star. Un souvenir douloureux pour l’ancienne Miss Bao qui avait espéré que cet incident ne refait pas surface. ” J’étais content que personne ne le sache, mais tout ressort quand on est à la télé. J’ai récemment mis ma confiance dans les podcasts Mélangé dans l’histoire. La musique était une autre passion, mais Novel Star a mis fin à cette passion. Après Nouvelle Star, j’ai réalisé que je ne pouvais pas faire plus. »

Isabelle Itorborough a été plus franche sur l’expérience de l’été dernier dans les colonnes du magazine Cher. « J’étais choriste dans le groupe de mon frère Sébastien, donc des amis m’enregistraient en mode ‘rions’… moralement, je trippais en live, surtout qu’il fallait que je danse. Bref, j’ai été étouffé par le stress et j’ai fini par plonger en apnée à Baltard. Elle a déclaré avec le même sérieux à propos de ses premiers pas chez Infosport : “Encore des photos que je ne veux plus jamais revoir. J’avais l’air d’avoir 12 ans, j’étais couvert de taches rouges et mon accent du sud-ouest était une blague !”