Maggio 26, 2024

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Gérard Depardieu, Le Devoir des Pères, « Réarmement démographique »… Ce qu’il faut retenir de l’interview d’Emmanuel Macron dans « Elle »

Gérard Depardieu, Le Devoir des Pères, « Réarmement démographique »… Ce qu’il faut retenir de l’interview d’Emmanuel Macron dans « Elle »

Dans un entretien au magazine Elle publié mercredi, Emmanuel Macron est revenu sur de nombreux sujets liés notamment aux droits des femmes et aux violences sexuelles.

publié


mettre à jour


Temps de lecture : 4 minutes

Emmanuel Macron à l'Elysée, le 6 mai 2024. (SARAH MEYSSONNIER/POOL/AFP)

“Il n’y a aucune satisfaction avec moi-même”comme il l’a annoncé dans une interview au magazine cerf Publié mercredi 8 mai par le président de la République, à propos de Gérard Depardieu. Le président est revenu sur ses déclarations fin décembre dans l’émission “C à vous”, où il disait être présent. “Grand fan” Pour l’acteur français Accusé de viol. Dans cet entretien avec Hebdomadaire fémininEmmanuel Macron est revenu sur d’autres déclarations controversées comme celles émises par “Réarmement démographique” Mais il a aussi annoncé l’ouverture d’un débat sur le rôle qu’il joue “Devoir des parents” Il aurait souhaité que nous puissions faire ça “Définition dans notre droit” L’idée du consentement.

À propos de Gérard Depardieu

Le président est revenu sur les propos qu’il avait tenus fin décembre, lorsqu’il avait déclaré que “Grand fan de Gérard Depardieu”Il a dénoncé “Chasse” Il a affirmé être l’auteur “Rend la France fière”. “Je n’ai jamais défendu l’agresseur contre les victimesEmmanuel Macron le confirme dans cet entretien. J’ai parlé de Gérard Depardieu parce qu’il y a eu une grosse polémique sur les propos tenus dans le documentaire, et sur la question de la Légion d’honneur. Cependant, je suis favorable à l’écoute.

“Il n’y a aucune complaisance de ma part, juste une volonté de respecter nos principes, comme la présomption d’innocence, qui permettra à la justice de prévaloir en octobre prochain, et c’est une bonne chose.”

Emmanuel Macron

Dans “elle”

« J’ai un profond respect, de la gentillesse et une confiance dans les paroles des femmes. »» ajoute le président qui le confirme “Intransigeante sur la question du viol, du contrôle et de cette culture de la brutalité, ma priorité est et sera toujours de protéger les victimes, et c’est aussi le cas dans l’affaire Depardieu.”.

“J’ai utilisé l’expression ‘harcèlement’ de manière neutre, si je peux m’exprimer ainsi. Je n’aime pas les procès médiatiques, la justice par tweets et en général. Nous sommes dans une société qui cherche à tuer des gens. dans le monde.” Quelques jours, puis il oublie, je suis plus dans la bagarre, dans les makis.terme-t-il.

READ  Viani (Très) Bientôt Papa : Une belle balade avec Catherine et son ventre rond

À propos du « devoir des parents »

« Nous avons permis aux hommes de se décharger de tous leurs devoirs paternels. »Il dénonce le Président de la République qui voit… « une véritable inégalité ». Emmanuel Macron veut ouvrir le débat sur… “Le rôle des pères”. “Je suis favorable à un retour à la logique des droits et devoirs, y compris pour les parents.”dit le président plaidant « Ce n’est plus seulement un droit, mais un devoir de visiter, un devoir de surveiller, d’enseigner et de suivre le projet patriarcal. » même après « Séparation entre époux si elle survient. ».

Sur le « réarmement démographique »

Lors d’une conférence de presse tenue mi-janvier, Emmanuel Macron a évoqué sa volonté d’y parvenir. “Réarmement démographique” Pour lutter contre la baisse du taux de natalité. C’est une expression qui a suscité polémiques et critiques, notamment de la part des associations féministes. «Je l’ai utilisé en étendant la métaphore à d’autres secteursjustifie le président. Cela signifie que la force d’une nation réside aussi dans sa capacité à générer un taux de natalité dynamique.» Pour Emmanuel Macron, « Chaque femme devrait avoir la liberté sur son propre corps » et « Nous ne devons pas culpabiliser celles qui ne veulent pas avoir d’enfants, mais la mauvaise réglementation de notre société ne doit pas empêcher les femmes et les familles d’avoir des enfants si elles le souhaitent. »

Il a expliqué que son plan pour lutter contre l’infertilité tournerait autour d’elle. “protection”, le “tourner” d’ici “recherche”. Ainsi, il confirme que A “dépistage de fertilité” Vers 20 ans, il sera proposé à tous et remboursé par l’assurance maladie.« Créer un bilan complet, un spectrogramme ou (ou) une réserve ovarienne. » « Nous ferons campagne en faveur de la conservation des ovules pour les femmes qui souhaitent avoir des enfants plus tard. » Il a également souligné.

Sur PMA et GPA

Réduire les délais d’attente pour accéder à la PMA – actuellement de 16 à 24 mois – Emmanuel Macron entend« Ouvrir l’autoconservation des œufs aux centres privés » c’était “Jusqu’ici réservé aux hôpitaux”. En revanche, le chef de l’Etat a renouvelé cet entretien cerf Son opposition à la maternité de substitution (GPA). “Je le répète, je ne soutiens pas cela, ce n’est pas compatible avec la dignité des femmes, c’est une forme de marchandisation de leur corps.”Il insiste.
“Cependant, je crois clairement que les parents d’enfants nés par gestation pour autrui à l’étranger doivent être respectés et soutenus, car ce sont des familles aimantes.” Il ajoute.

READ  Quinté du samedi 1er juillet 2023 à Enghien-Soisy : les pronostics

À propos de la notion de consentement en droit

Emmanuel Macron souhaiterait que nous puissions “Définition dans notre droit” L’idée du consentement, pour qu’il soit « Clair, totalement objectif et respectueux de nos principes. ». Le texte proposé, préparé par les parlementaires et Eric Dupond-Moretti, ministre de la Justice, devrait être exactement cela “Voir le jour d’ici la fin de l’année”Le président détermine.