Giugno 18, 2024

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Gaza : 3 questions sur « Blockout 2024 », ce mouvement qui cible les stars qui ne soutiennent pas les Palestiniens

Gaza : 3 questions sur « Blockout 2024 », ce mouvement qui cible les stars qui ne soutiennent pas les Palestiniens

Basique
Blockout2024, mouvement virtuel né aux Etats-Unis le 6 mai 2024, incite les internautes à bloquer une célébrité sur les réseaux sociaux si celle-ci n’utilise pas sa plateforme pour dénoncer les violences commises par Israël à Gaza. Le mouvement est basé en France, est diffusé partout sur Internet et regroupe de nombreuses personnalités.

Des États-Unis à la France, le mouvement BDS, un boycott en hommage aux victimes de Gaza, prend de l’ampleur.

D’où vient ce mouvement de boycott ?

En raison du contraste entre le 6 mai 2024, où se tenait le très élégant Met Gala aux États-Unis, et les attentats de Rafah, le blocage du spectacle semblait condamner cette contradiction. Face au silence des célébrités ayant participé à l’événement sur la situation à Gaza, les supporters ont utilisé le boycott comme moyen de pression. Cela se produit en ligne, où chaque jour les noms de célébrités sont affichés sur de nombreux comptes Instagram afin de se désinscrire de leurs réseaux sociaux.

Ces listes de chiffres, préparées à l’avance, incluent toutes les personnes influentes qui n’ont pas utilisé leur voix pour parler de Gaza. Si les stars de la chanson américaine Taylor Swift et Beyoncé ont perdu quelques dizaines de milliers d’abonnés, Kim Kardashian, de son côté, a perdu pas moins de 800 000 abonnés.

Lire aussi :
Gaza : « Un massacre hideux »… Ce que l’on sait de l’attaque meurtrière lancée par Israël contre un camp de personnes déplacées à Rafah, qui a fait au moins 40 morts

READ  Quarante ans après "Le Choc", Alain Delon et Catherine Deneuve se retrouvent à Kiev

Les stars françaises sont-elles concernées ?

Il n’a fallu que quelques jours pour que ce mouvement baptisé #BLOCKOUT2024, qui vise à dénoncer la guerre et la situation humanitaire en Palestine, traverse l’océan Atlantique. Sur les réseaux sociaux, les internautes français ont également partagé des listes de noms de personnalités influentes qui, malgré leur nombre important d’abonnés, n’ont pas souhaité exprimer publiquement leur soutien à Gaza. En France, les boycotts de personnages sont plus présents sur TikTok. Parmi les personnes interdites figurent la star de télé-réalité Nabila, les youtubeurs Squeezie et Léna Situations, ainsi que le footballeur Antoine Griezmann.

Lire aussi :
Décryptage. La guerre entre Israël et le Hamas : La Cour internationale de Justice ordonne à l’État hébreu de cesser son attaque contre Rafah… Qu’est-ce que cette décision peut changer ?

Comment les célébrités interagissent-elles ?

Face au bad buzz et aux potentielles conséquences économiques, de nombreux influenceurs, acteurs et YouTubeurs ont décidé de riposter. La plupart d’entre eux, sans justification particulière, ont partagé des pots de solidarité et affirmé leur soutien à travers leurs réseaux sociaux. Êtes-vous piégé par l’interdiction ou par la position réelle prise ? Ces personnages voient alors leur popularité remonter à nouveau. C’est notamment le cas des stars de YouTube Léna Situations, Johan Papz et Anthonin.

Pour l’influenceuse américaine Halle Bailey, c’était la bonne manière d’agir : après le boycott qui lui était lié, elle a annoncé avoir « découvert » ce qui se passait et en a profité pour utiliser ses réseaux et sensibiliser. C’est également le cas de Selena Gomez, qui utilise désormais sa plateforme médiatique à des fins d’information. Mais la plupart des célébrités américaines n’ont pas encore réagi, comme Beyoncé, Zendaya ou encore DJ Khaled, interrogé sur ses origines palestiniennes.

READ  Tout ce que vous devez savoir sur Motocultor 2023 : Substances interdites, Modes de paiement, Horaires du site...