Ottobre 6, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

“Cette impunité me sort de mes gonds”, témoigne l’écrivain Benedict Martin

“Cette impunité me fait sortir de mes joints.”agace l’écrivain Benoît Martin, qui a également fini par porter plainte contre l’ancien journaliste Patrick Poivre d’Arvour, a-t-elle confié à franceinfo mardi 20 septembre, confirmant une information de libération. Elle l’accuse de l’avoir agressée sexuellement en 2003, dans son bureau de TF1, et condamne “La Collusion Active du Monde de l’Édition”. “J’ai porté plainte contre Patrick le 12 septembre après de longs mois de réflexion et d’agacement de voir qu’il a toujours l’air bien alors qu’il y a beaucoup de femmes qui ont porté plainte contre lui ou ont été témoins de ses agissements.”elle a expliqué.

“Il se croit toujours intouchable, ne répond pas de ses actes, de ses actes honteux, et se moque encore de ses victimes.”

Benoît Martin

à franceinfo

Le journaliste a également porté plainte pour mettre en lumière les victimes afin que les gens puissent le voir “Nous ne sommes pas que des plaintes, nous sommes des femmes, des sœurs, des mères, des filles, nous avons un travail, et nous devons aussi faire face au traumatisme que le PPDA nous a causé.”

Elle raconte comment, après l’avoir invitée à son émission littéraire, Vol de nuit, pour parler de la parution du premier livre du jeune écrivain, Warm Up, paru en 2003, il l’a invitée à venir assister au journal télévisé de TF1. “Je n’étais plus excité, mais j’y suis allé sur l’insistance de mon attaché de presse. J’ai réalisé très vite que j’étais retenu, j’étais dans une sorte de piège.” Les employés de la chaîne l’appellent d’autres prénoms que les siens, et elle se dit “Il doit y avoir un cortège de femmes.”

>> Affaire PPDA : Florence Purcell dépose une nouvelle plainte pour “viol” au civil

“Après le JT, on m’a fait attendre dans son bureau environ une demi-heure, un temps que je trouve très convenable pour PPDA en termes de prédation, c’est-à-dire quand les bureaux de TF1 sont vides. Je vois des gens partir petit à petit et je me retrouve seul avec celui qui arrive et enlève ses chaussures dès qu’il arrive et boit de l’alcool”tu te souviens.

“Il a encerclé la chaise sur laquelle j’étais assis, face à son bureau, et par derrière il m’a donné une tige. Collants.”

Benoît Martin

à franceinfo

Là, j’ai fait semblant, je me suis dit : Pas moi, je ne serais pas violée, je ne veux pas, alors j’ai repoussé son visage avec ma main, fermement et feintcomme tu dis. Je lui ai dit ‘Patrick on mérite mieux, pas comme ça, quelque chose de plus sympa’ et ça a marché. Il s’est levé, est allé derrière son bureau, a sorti un cahier et m’a dit quel jour, et c’est alors que j’ai attrapé mon sac, pris mon pardessus et couru dans le couloir, craignant qu’il ne me poursuive.

Après cela, elle a essayé de parler à son éditeur, Frédéric Bejbdeer, alors en poste à Flammarion. “Il m’a servi avec son fameux rire comme si c’était une bonne grosse blague et qu’il n’y avait absolument rien de sérieux avec lui.” L’écrivain Michel Welbeck, qui était présent à l’époque, n’aurait pas pu être plus choqué. “Quand j’ai dit ça, on aurait dit que j’avais déménagé l’après-midi. Et franchement ils n’ont pas vu où était le problème, c’était juste une distraction”comme tu dis.

READ  Michel Cymes : Adriana Karembeu fait des révélations fracassantes sur sa relation avec le médecin

L’auteur ne croit pas “Qu’une maison d’édition comme Flammarion ait pensé que je le prendrais. L’attaché de presse vous l’expliquera ailleurs, mais je vous ai montré que le PPDA, quand on est un jeune auteur débutant et qu’on a du succès, c’est incontournable”. Alors, Benoît Martin “condamne fermement la complicité active de la communauté éditoriale”une “Une clique de parias qui pensent que tout est permis” Qui sont-ils? “Profondément sexiste.” “Personne ne m’a aidé”répété plusieurs fois.

>> ‘Ça ne nous fait plus peur’ : 18 femmes qui ont accusé Patrick Boever du Darfour d’agressions sexuelles et de viols témoignent publiquement sur Mediapart

Grâce à la miniaturisation de tout son entourage, la jeune écrivain y est parvenue Mettez un petit mouchoir dessus [et a] Nous avons continué à progresser dans cette voie. Je pensais qu’on pouvait continuer à vivre, qu’on pouvait passer, mais en fait on ne peut pas avancer quand on a une pâte brisée”Aujourd’hui, dit-elle. Dix-neuf ans plus tard, le 12 septembre, elle se décide enfin à porter plainte, même si les faits qu’elle dénonce sont prescriptifs. “J’ai ressenti un tel soulagement. Enfin, écouter. Enfin, entendre. Honnêtement, j’ai vécu Wade Patrick en slip pendant 19 ans et ce jour-là, la main a été retirée.”

A l’écrivain et à toutes les femmes qui en ont été témoins, La place du PPDA devant les tribunaux. Elle se réjouit que les juges d’instruction envisagent la possibilité d’un caractère sériel des agissements de l’ancien journaliste. Ce personnage, s’il était identifié sur la base d’un fait non décrit, permettrait de contourner la recette et de juger par exemple un viol datant de 1993 dénoncé par la journaliste Helen Devink, d’une autre date datant de 2004 dénoncée par l’écrivain Florence Purcell, Ou le agression sexuelle dénoncée par Benoît Martin.

READ  la reine s'est sentie "épuisée" après avoir attrapé le Covid

De plus, le caractère sériel est clairement visible dans ses yeux. “Je crois que PPDA est un violeur en série et qu’il applique, depuis près de 30 ans, un mode de fonctionnement systématique.”

Ces attaques se sont produites sur les mêmes mètres carrés [dans son bureau]au même endroit [dans la tour TF1]à la fois [après le JT]Toutes les semaines.”

Benoît Martin

à franceinfo

“C’est vraiment prédateur et prémédité et devrait être puni.”L’écrivain bat. Il note également que les victimes “Une sorte de personnage commun” : “Nous sommes très jeunes, très beaux, très maigres. Il nous parle de sa fille Solène qui souffrait d’anorexie et qui s’est suicidée. A chaque fois, il nous raconte qu’on lui rappelle sa fille qui s’est suicidée et il nous agresse sexuellement, certains aller jusqu’au viol.”

Plus largement, Benoît Martin a aussi appelé le gouvernement à Des prescriptions qui explosent. “Je fais ça jusqu’à ce que l’État, l’Assemblée nationale, le Sénat revoient la loi sur la prescription parce que la prescription est plus longue pour les mineurs. On ne sera pas majeur à exactement 18 ans. Quand tu as 24 ou 25 ans, tu es encore jeune, et vous n’avez pas encore toutes les normes. En tout cas, je pense que les délits sexuels ne devraient jamais être prescrits.

Patrick Poivre d’Arvor a été entendu en audience libre en juillet dernier pour répondre d’accusations de viol, a appris franceinfo de source judiciaire, confirmant l’information de l’AFP. J’ai appelé franceinfo, l’avocate PPDA Me Jacqueline Laffont n’a pas répondu. Jusqu’à présent, l’ancienne star de TF1 a toujours nié les faits qui lui sont reprochés par une trentaine de femmes. Une enquête préliminaire et une information judiciaire ont été ouvertes contre lui.