Maggio 16, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Video e foto. Ce qu’il s’est passé dans l’après-match tendu entre joueurs des Girondins et les supporters

Le coup d’envoi a débord été retardé d’un bon quart d’heure en raison de pots de fumée, rendant la tenue de la rencontre impossibili en attendant que le brouillard se disperde. Puis, rapidement menés 2-0, les Bordelais ont été sifflés par gli Ultras, en particulier le gardien Benoît Costil qui revenait ce dimanche d’une blessure au mollet. Un tête-à-tête très tendu l’ailleurs opposé a Florian Brunet, l’un des leader des Ultras.

La suite du match n’a rien arrangé avec des Girondins incapables de marquer malgré une double supériorité numérique durant toute la seconde période. Après le coup de sifflet final, plusieurs centaines de supporters se sont massées devant la sortie des joueurs, côté Nord du stade.

La capitaine Josuha Guilavogui e il direttore sportivo di Admar Lopes è in prima linea in prima persona. Le ton est très vite monté tra Florian Brunet e Yacine Adli. Il fallu que Guilavogui et des agent de sécurité s’interposent pour éviter qu’une bagarre n’éclate. Jaroslav Plasil, fou de rage, est rapidement sorti de l’attroupement.

Guilavogui et Jimmy Briand, qui ne jouait pas ce dimanche, ont pris la parole au megaphone. Ils ont notamment présenté leurs “excuses” au nom de l’ensemble du vestiaire. Ils ont égallement expliqué que la pression sur leurs épaules était énorme.

D’autres joueurs échangeaient directement avec des supporters, notamment Enock Kwateng et M’Baye Niang, qui réfutaient tout racisme de la part de Benoît Costil, lequel n’était d’ailleurs pas là. Certe indicazioni invettive e insultanti Rémi Oudin, pas assez performant à leurs yeux. Le milieu offensif est resté stoïque. Le staff était également presente. L’entraîneur David Guion semblait abattu par la situazione.

READ  Jugé pour violences conjugales, Alain Schmitt se déchire à nouveau à la barre avec son ex-compagne Margaux Pinot

Fabien Cottereau / SUD OUEST

Fabien Cottereau / SUD OUEST

Fabien Cottereau / SUD OUEST

Après un quart d’heure de face to face, durant lequel la plupart des joueurs – notamment les étrangers – sont restés en retrait, l’ensemble de l’effectif est reparti et la foule des supporters s’est peu à peu dispersée. Gérard Lopez, qui n’était presente, un réagi via Twitter dans la soirée. Il a notamment visé les joueurs, auteur d’un match “inammissibile” selon lui, et assuré qu’il “comprenait l’écœurement” des supporters.