Maggio 16, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

vers una crisi maggiore du secteur ?

Aurélien Fleurot, redatto da Thibalt Nadal

En raison de la combinazione di plusieurs facteurs, comme le coronavirus, la guerre en Ukraine ou la pénurie de certi composants, le prix des voitures devrait augmenter dans les prochaines semaines. Cette crise devrait concerner aussi bien les vieilles voitures qui tournent au diesel, que les voitures électriques ou connectées.

La guerre en Ucraina a plusieurs conséquences économiques en France. Parmi elles, l’augmentation du prix des voitures. Il settore dell’automobile fait partie des secteurs du plan de résilience presente nel governo. La filière a déjà été très perturbée ces derniers mois, en raison del Covid et de la pénurie de compoants. À cela, s’ajoute aussi des problèmes d’approvisionnements et une forte hausse des matières prima: c’est donc tout naturellement que le prix des voitures va augmenter.

Vers un dixième mois consécutif de baisse des ventes pour le secteur de l’automobile

Les buildeurs ne vous diront pas exactement de combien ils vont augmenter les prix, mais le constat est unanime: tout leur coûte plus cher, que ce soit l’aluminium qui permet notamment d’alléger les voitures, pour les fas pallique catalique véhicules thermiques ou encore le cuivre qui venait souvent d’Ucraina, non dare il premio alla tonnellata a tenente i record. Et puis bien sûr, l’energia come l’esplicita Luc Chatel, presidente della Plateforme Automobile.

“Per esempio, su un chiffré l’impact sur le coût d’une batterie de la hausse des prix de l’électricité, c’est plus de 4.000 euro, alors ça veut dire que l’on a des bouleversements à venir absolument considérables pour la filière”, analyse-t-il.

READ  Fai attenzione ai messaggi che ti dicono che il tuo CPF è dovuto

Et si les voitures électriques et connectées coûtent de toute façon de plus en plus cher, il faudra tout de même automobile limiter les hausses prévient Claude Cham, président d’honneur de la FIEV, qui représente les siiers équipement: ” ‘énergie, nous en tant qu’industriel nous en consommons beaucoup’, explique-t-il, avant de préciser que les constructeurs ont ‘la necessité de maintenir un certo marché d’achat du véhicule, car si nous n’avons pas de clients, ce sont des usines qui ne vont pas tourner à plein”.

La casa dei vestiti è durevole e il marchio automobilistico semble en passe de connaître son dixième mois consécutif de baisse des ventes.