Maggio 25, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Un avion militaire américain disparu en Norvège

Quatre personnes se trouvaient à bord de l’appareil qui était en mission d’entraînement. Des repérages ont permis d’identifier le site d’un crash. Le sort de l’équipage est inconnu.

Un avion militaire américain avec un équipage de quatre personnes partecipante alle manovre dell’OTAN en Norvège an été porté disparu vendridi 18 mars, ont indiqué les services de secours du pays scandinave. «Un avion militaire americain, US OSPREY, a été porté disparu à 18h26 (17:26 GMT) al sud di Bodø» (nord), ont indiqué les services de secours (HRS) de la Norvège du Nord dans un comunicato, précisant que les condition météorologiques dans la région étaient mauvaises. Quatre personnes étaient à bord de l’appareil en mission d’entraînement dans le cadre de l’exercice Cold Response, qui implicito 200 avions et une cinquantaine de navires.

L’armée americane a confirmé qu’un “incidente” implicito un avion Osprey du corps des Marines s’était produit alors qu’il «effectuait un entraînement en Norvège dans le cadre de l’exercice Cold Response 22».

«À 21:17, des découvertes ont été faites depuis les arie (dans la zone de la disparition) à Gratadalen à Beiarn. En raison des condition météorologiques, il n’a pas été possible de discendere sur le site»an indiqué le communiqué, qui ajoute que les secours sont en route. «Nous ne sommes pas sur le site lui-même, nous ne savons donc rien des quatre personnes qui étaient à bord. Mais nous savons qu’il s’agit d’un site de crash»a dit à la télévision publique NRK un porte-parole de HRS, Jan Eskil Severinsen.

READ  Di Jawhar Al-Shatti - Tiro a Montplaisir: la fine della partita Al-Nahda

L’esercizio Cold Response 2022 esamina la capacità della Norvegese e riceve i rinforzi esterni in caso di aggressione per un salario, en vertu de l’article 5 de la Charte de l’Otan qui oblige ses membres à venire au secours d’un des leurs.