Luglio 3, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Trois paraplégiques marchent à nouveau grâce à un implant suisse prometteur – rts.ch

Des scientifiques de l’EPFL et du CHUV ont franchi une nouvelle étape dans leurs sforzi per rendere leur mobilité aux personnes paraplégiques. Trois de leurs pazienti peuvent désormais marcher hors laboratoire grâce à une technologie améliorée.

L’immagine avait fait le tour du monde fin 2018. David Mzee, un paziente rendu paraplégique lors d’un accident de sport ayant provoqué une lésion partielle de sa moelle épinière, quittait sa chaise roulante pour se mettre à marcher avec l’aide ‘ un deambulatore. La réactivation de la moelle épinière avec des stimolazioni elettriche donnait les premières preuves de sa pertinence.

David MZee ha pubblicato la linea di partenza della sei edizione della Wings for Life World Run a Zoug, il 5 maggio 2019. [Romina Amato / Red Bull Content Pool – AFP]>>Lire aussi: Un paraplégique réussit à marcher grazia e una stimolazione elettrica

Trois ans plus tard, une nouvelle étape est franchie par les équipes de Grégoire Courtine, neuroscientifique à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), et Jocelyne Bloch, neurochirurgienne au Center hospitalier universit de lausanne (EPFL), et Jocelyne Bloch, neurochirurgienne au Centre Hospitalier universit de CHuveentré (no CHuVudentaire), la rivista Medicina della Natura.

Grâce au développement d’implants optimisés pour stimuler la région de la moelle épinière qui contrôle les muscle du tronc et des jambes et d’un nouveau logiciel intégrant de l’intelligence artificielle, troission de compléune ayrete Patients de l’ayte completé sont à presente capaci di marciare en dehors du laboratoire, ont indiqué lundi les deux Institutions lausannoises.

Une longue rééducation

“Nos algoritmi di stimolazione continuante a imitare la natura”, spiega Grégoire Courtine. “Les nouveaux implants souples que nous plaçons sous les vertèbres au contact de la moelle épinière sontcapables de moduler les neurones qui régulent l’activité de groupes musculaires précis. marcher, faire du vélo ou de la natation”, ajoute le chercheur.

READ  Prova Sony Xperia 1 IV: uno smartphone premium dans l'ombre de son prédécesseur

Michel Roccati, un paziente italiano qui souffre d’une paraplégie complète à la suite d’un accident de moto survenu 4 ans plus tôt, a reçu en 2020 le nouvel implant. “Au début, après l’opération, j’étais déjà in grado di bouger les muscle. Les tout premiers pas ont été vraiment incroyables, inespérés”, at-il déclaré lors d’un point de presse organiséur de la rel’édite scientifique .

Un program d’entraînement intensif va permettre de développer la mobilité. “Chaque jour, je marche environ deux heures. Mon entraînement vise désormais à améliorer ma façon de marcher, plus rapide et plus fluide”, témoigne Michel Roccati dans le 19h30. “Pour l’instant, je peux faire 500 mètres. Je devrais pouvoir faire un kilomètre cet été.”

“Il n’y a pas de miracolo, tout n’est pas parfait, et la réadaptation est un élément importante”, un souligné Grégoire Courtine. Il ya aussi des différences selon le type de lésion, l’âge ou encore la motivazione del paziente.

Un impianto amylioré

“La clé de ces progrès a été de pouvoir insérer un implant plus long et plus large, avec des électrodes disposées de manière à les faire corrispondere précisément aux racines nervouses de la moelle épinière qui nous’ permetcé aux d neuromuscularis, precisa Jocelyne Bloch. Cela permet davantage de sélectivité et de precisione dans le contrôle des séquences motricis associées à chaque activité.

READ  Apple ha reclutato ingegneri Xbox per sviluppare una console di gioco | Xbox Uno

“En une seule journée après l’activation de leur implant, nos trois patients pouvaient se lever, marcher, pédaler, nager et contrôler des mouvements du tronc”, complète Grégoire Courtine. Ceci grazia ai programmi di stimolazione specifici per tipo di attività, che possono essere selezionati sulla domanda su una tavoletta, et ensuite générés per un pacemaker implanté dans l’addome.

C’est après quelques mois que les progrès se sont révélés les plus spectaculaires. Un program d’entraînement a permis aux Patients de regagner de la masse musculaire, d’augmenter leur autonomie de mouvement, et de renouer avec certees activités sociales, comme partager une boisson debout à un bar, par esempio.

Grâce à la miniaturization des équipements, ces entraînements peuvent se dérouler en extérieur et non plus seulement dans un laboratoire. Ils sont toutefois jugés encore trop complexes et une des prochaines étapes sera de relier lestimulur directement à uno smartphone, un relevé Grégoire Courtine.

Le but est de disposer d’une technologie facile à utiliser avec une mise en oeuvre le plus rapidement possible après la lésion, ce qui favorise la récupération. Une électronique personnalisée est égallement envisagée, selon le spécialiste. Aucun effet secondaire, douleur ou autre, n’a été enregistré, rapporte Jocelyne Bloch. L’electrode devrait être implantée à vie chez le Patient, tandis que le pacemaker devrait être changé tous les dix ans environ.

>> La vidéo de presentation de ce nouvel implant prometteur:

Un “nuovo espoir”

Invito alle 19:30, gli scienziati all’origine del progetto se sont réjouis de l’avancée que constitue cet implant. “On suscite un nouvel espoir d’avoir un traitement qui s’applique à tous”, un déclaré Jocelyne Bloch.

READ  Espace: La plus grosse comète observée se dirige vers notre Système solaire

Pour que cette technologie – qui consiste à stimuler en temps réel la moelle épinière grâce à un petit ordinateur implanté dans l’abdomen – soit utilisée à plus grande échelle sur d’autres Patients, des essais cliniques étre edéoré validés doivent “au moins 50 à 100 personnes”, un expliqué Grégoire Courtine.

Le neuroscientifique estime que la technologie, si elle est validée, devrait être disponible au monde entier d’ici deux ans. Les deux spécialistes rappellent toutefois que l’implant noncessite unestimulation pour fonctionner, sans quoi rien ne se passe chez des personnes souffrant de paraplégies complètes.

Des améliorations de la motricité ont toutefois été observées chez les trois patients de l’étude après des entraînements, rapporte Jocelyne Bloch. “Mais il est importante d’avoir la stimolazione en marche pour pouvoir avancer.”

>> Vedi l’intervista completa di Jocelyne Bloch et Grégoire Courtine alle 19:30:

Implants révolutionnaires: le spiegazioni di Jocelyne Bloch, neurochirurgienne au CHUV e Grégoire Courtine, neuroscientifique à EPFL. [RTS]

Implants révolutionnaires: le spiegazioni di Jocelyne Bloch, neurochirurgienne au CHUV e Grégoire Courtine, neuroscientifique à EPFL. / 19:30 / 3 min. / hier alle 19:30

iar avec l’ats