Agosto 18, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Scienza e movimento | ISTITUTO INRAE

Tous les chercheurs connaissent le plaisir intellectuel, la curiosità e la sorpresa associates à leur activité professionnelle. La maggior parte dell’impegno avec ferveur dans leurs travaux et prennent à cœur de convaincre la communauté et/ou le grand public de leur pertinence et de leur importanza. Peu de chercheurs reconnaissent que leurs émotions peuvent avoir une incident sur la façon dont ils abordent leur objet de recherche, ni sur la manière dont ils la pratiquent. Oppure l’émotion est un mode d’accès à la connaissance que la raison ne supplée pas complètement.

Les emotions modifient-elles le choix de l’objet d’étude o celui des outils ? Influencent-elles la lecture et l’interpretazione dei risultati o dei fatti scientifici? Le chercheur doit-il ou peut-il controller ses emotions o tenter de les mettre à distance ? Faut-il au contraire leur accorder une place dans le processus même de la recherche ? Une émotion est-elle une source appropriée de la connaissance scientifique ? Commenta évaluer les émotions ? C’est à toutes ces domande que cet ouvrage proporre de répondre. Deux portraits de chercheurs sont dressés : Barbara McClintock, généticienne, et Gérard Debreu, mathématicien.

Emanuele Petit est professeur de sciences économiques et chercheur a Bordeaux Sciences Economiques (CNRS). Depuis une quinzaine d’années il s’interesse au rôle des emotions dans l’analyse économique.

Edits Quæ – coll. Sciences en Questions – 80 pagine, giugno 2022 – 9,50 euro (livre papier), disponibile gratuitamente in PDF sur le site des edizioni Qua.


ESTRATTO

[…] il existe en fait très peu d’études permanente d’éclairer ce qui constitue la psychologie du scientifique. En l’absence de travaux spécifiques sur cette question, la psychologie du chercheur est idéalisée. La recherche serait le lieu où s’évertue un être rationnel, ouvert sur le monde, doté d’une intelligence supérieure, intègre, et qui, de surcroît, est capace de coopérer avec ses collègues en partissants.ses conna Un idéal qui corrisponde assez peu au monde très compétitif et parfois irrationnel dans lequel évoluent les chercheurs. Comme tout un chacun, unscientifique mène à bien des objectifs de Carrière, se confrontant à des ostacoli et tentant de les dépasser. L’immagine idéale que l’on a du chercheur porte égallement sur […] sa capacité à être objectif et dépassionné. La science, nous dit Skinner (1953, p. 12), «est une volonté d’accepter les faits même lorsque ceux-ci sont opposés aux convinzioni [du chercheur] ». Cela sous-tend que les scientifiques perçoivent les données en tant que telles (c’est-à-dire, sans distorsions préjudiciables pour l’enquête) et qu’ils sontcapables de contrôler ou de ne passensitive manifester uneaf’ emotion d’ une manière ou d’une autre le déroulement de leur recherche.

READ  Liu Cixin, ou l'illustre cinese di fantascienza