Giugno 27, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Science et Jeunesse: les meilleurs travaux de maturité de Suisse

Penny Jane Hallas © Rémi Alt
Penny Jane Hallas © Rémi Alt
Ines Gouten © Rémi Alt
Ines Gouten © Rémi Alt
Aline Brenta © Rémi Alt
Aline Brenta © Rémi Alt

Pubblicata il 23.05.2022

Tempi di lezione: 3 minuti

Parte dall’articolo su:

Dis-moi tout!

PENNY JANE HALLAS

20 ANS, COLLEGIENNE

«Le nom du concours Science et Jeunesse m’a d’abord laissée perplexe, j’avais l’impression que c’était réservé aux sciences Expectes. Comme le but est d’innover et que mon travail de maturité porte sur la littérature américaine, ça peut paraître compliqué de contribuer au progrès dans ce domaine. D’ailleurs, les prix spéciaux décernés à la finale, la partecipazione a concorsi internazionali oa campi scientifiques par exemple, concernaient plutôt les sciences empiriques. Mais prendre part à la finale a été la récompense de mon travail. J’ai beaucoup appris grâce à l’experte qui m’a suivie, mais aussi en observant les travaux des autres. Malgré tout, some discours valorisaient le progrès sans remettre en question la direction peu écologique qu’il prend, c’était un peu décevant. En dehors de ça, je suis contente d’avoir pu participer, et je pense que le fait d’être partie avec un groupe a aidé à rendre l’expérience plus agréable.

INES GOUTEN

19 ANS, COLLEGIENNE

«Le travail que j’ai présenté à Lugano lors de la finale est plutôt personal, car il retrace la mémoire de ma famille. J’ai mis en évidence le fait que l’expérience de mes ancêtres s’inscrit dans l’histoire globale et y apporte une nouvelle lumière. Le concours représente une porte ouverte sur l’avenir, j’ai pu m’informer sur mes intérêts et sur mes projets. Cela dit, j’ai aussi adoré aller voir les travaux de determinati domaines éloignés, par curiosité. J’ai fait beaucoup de rencontres sur place, dont Certaines avec lesquelles j’ai pu garder contact. Mais de m’être rendue seule à la finale m’a aussi permis de m’autonomiser et de gagner de la confiance. J’aurais bien aimé un suivi plus implicito de la part de mon expert, mais les organisateurs et la fondation Science et Jeunesse ont fourni un accompagnamento eccellente. L’expérience était arricchissant, et je compte visiter l’édition de l’année prochaine à Saint-Gall.

READ  Ile-de-France Lunedì 6 dicembre 2021: l'evoluzione della situazione sanitaria nella regione

ALINE BRENTA

19 ANS, COLLEGIENNE

«Je n’avais aucune attente face au concours, je n’ai évidemment pas rédigé mon travail de maturité dans l’idée de m’y rendre. J’ai traité d’un sujet d’histoire orale sur les trams, plutôt restreint. Des expert et d’autres gens concernés sont venus échanger avec moi la-dessus et j’ai beaucoup apprécié ces discussioni, c’était gratifiant de parler avec des personnes interressées. On nous donne de l’importance, car rien que de participer à la finale, c’est une victoire; seule la menzione peut changer. C’était aussi l’occasione de découvrir les travaux des autres, que ce soit des gens de mon groupe ou des gens d’autres régions linguistiques. Les trois jours à Lugano, c’était la reconnaissance de tout le travail que j’ai fourni. Je ne compte pas forcement participer à d’autres évènements organisés par la fondation, je me satisfais de mon expérience. Je serais tout de même curieuse de voir les travaux des étudiants si le concours passe par Fribourg.