Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

rischio di perturbazione delle esportazioni di gas verso l’Europa

Un tiers du gaz exporté de Russie contro l’Union européenne risque d’être perdu en raison de la guerre en Ukraine, a déclaré samedi Iouri Vitrenko, PDG du groupe public ukrainien Naftogaz.

Si certis États de l’Union européenne sont très dépendants de Moscou sur le plan énergétique, les 27 se sont fixés comme objectif de réduire de deux tiers leurs importtions de gaz russe d’ici la fin de l’année la presè pours san ‘invasion de l’Ucraina.

L’UE, principal débouché des hydrocarbures russes qui rassicurant d’importants revenus à Moscou, a décidé début avril d’arrêter en août ses achats de charbon mais ne s’est pas encore prononcéazée sur le g «Nous estimons qu’un tiers du gaz exporté de Russie vers l’Union européenne à travers l’Ucraina sera perdu si les force (russes) d’occupation ne cessent pas de perturber le fonctionnement des stazioni dans les territoires occupa précem», a écrit M. Vitrenko su Twitter.

Depuis le début de l’offensive le 24 février, les troupes russes ont notamment pris le contrôle de pans de territoires ukrainiens dans le sud du pays. Elles poursuivent égallement leur offensive dans l’est, ou elles ont fait du Donbass, formé des régions de Donetsk et Lougansk, unobjectif de guerre prioritaire.

Kiev réclame l’arrêt des importtions d’hydrocarbures russes, mais des pays européens, dont l’Allemagne, mettent en garde contre la récession violente que provoquerait un tel embargo.

En visit à Kiev jeudi, il presidente del consiglio europeo Charles Michel e assicurato che le sanzioni cibleraient bientôt les exports russes de pétrole et de gaz, come il presidente ucraino Volodymyr Zelensky.

READ  Borsa: azioni da seguire a Parigi e in Europa (aggiornato) - 04/11/2021 alle 09:10

Jeudi encore, l’Italie, l’un des plus gros consommateurs européens de gaz, an annoncé qu’elle cesserait «bientôt» d’acheter du gaz russe «pour des raiisons éthiques».