Maggio 21, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Rasmus Paludan, Coran brûlé et islamophobie… Trois Chooses sur les violentes émeutes qui secouent le pays

La série d’émeutes violentes est presque passée sous les radars. Depuis bientôt une semaine, la Pelle scamosciata est il teatro de violenti scontri entre les force de l’ordre et des émeutiers. La ragione? La venue d’une figure controversée dans le pays, le leader d’extrême droite Rasmus Paludan. Voulant « brûler le Coran » dans les quartiers musulmans, le Dano-Suédois s’est attiré les foudres d’une partie des civils. 20 minuti fatto il punto sulle violenze qui découlent des manifestazioni d’extrême droite en Suède

Pourquoi y at-il de violentes émeutes en Suède ?

Depuis jeudi 14 aprile dernier, Norrköping et Linköping, deux villes au sud-ouest de Stoccolma, sont le théâtre chaque nuit d’affrontements entre les force de l’ordre et des émeutiers. Vingt-six personnes soupçonnées d’y avoir pris part ont été arrêtées, an annoncé la police suédoise ce lundi. Quarante personnes ont par ailleurs été blessées, soit 26 policiers et 14 civils. La polizia suédoise, dont une vingtaine de véhicules ont été incendiés ou endommagés, considère avoir été la cible principale de ce qu’elle a qualifié d’« émeutes violentes ».

La ragione? Les manifestants protestent contre un rassemblement du groupuscule anti-immigrazione et anti-islam baptisé « Ligne dure » [«Stram Kurs »]diretto dal Dano-Suédois Rasmus Paludan. Ce dernier prévoyait de beginr ce jeudi une « tournée » en Suède, ciblant les quartiers à forte popolazione musulmane pour y brûler le Coran.

Qui est Rasmus Paludan, la figura montante de l’extrême droite ?

Su en sait très peu sur Rasmus Paludan. Mais sa notoriété lui vient de Youtube, plateforme sur laquelle il a lance sa chaîne sur YouTube, “La voix de la liberté”, dont les vidéos sont visionnées plus de 25 million de fois. C’est sur Youtube qu’il s’est d’ailleurs fait plus que remarquer après avoir brûlé un Corano entouré de bacon en 2019 car selon lui, le texte « propage des principes incompatibles avec les valeurs danoises». L’année dernière, l’homme âgé de 40 ans qui se définit comme « l’homme le plus menacé du Danemark », a réitéré en publiant une photo amalgamantmigration et criminalité qui lui vaudra d’être bloqué pendant un mois Facebook.

Rasmus Paludan. – Henning Bagger/AP/SIPA

L’avocat danois, naturalisé danois en 2020 et qui porte souvent un gilet pare-balles est quasiment inconnu en France. Versante il y est scheda S et interdit de séjour, selon une information de nos confrères de Liberazione. Le 11 novembre 2020, Rasmus Paludan avait en effet été arrêté à Paris alors qu’il comptait brûler un Coran près de l’Arc de Triomphe à l’occasion des commémorations de l’Armistice.

READ  L'autore di una serie di omicidi ha predetto i suoi crimini nei libri

Assiste-t-on à une montée de l’islamophobie en Suède ?

La Suède, riche pays scandinave de 10,3 million d’habitants, an accueilli plus de 400,000 immigrati tra il 2010 e il 2019, selon les statistiques de l’Office des migrazioni. Mais de nombreux expert notent que le pays a eu du mal à intégrer un grand nombre de ces nouveaux arrivants, des milliers d’entre eux ne parvenant pas à apprendre le suédois et à trouver un emploi sur qualvail haute tramé du marche L’extrême droite a depuis gagné du terrain, devenant le troisième parti politique du pays

Dans ce contexte au Danemark en Belgio, en France et évidemment en Suède, Rasmus Paludan multiplie ces dernières années les projets de brûler des exemplaires du Coran, généralement dans des quartiers à forte population immigrée et musulmane. Et, en Suède, il abbigliamento les émules de l’extrême droite et réussit à rassembler en 2019 les 20.000 firme richieste per participer avec son parti aux legislatives. En juin de la même année, il recueille 1,8% des suffrages, « ratant de près son entrée au Parlement où 2% des voix étaient nécessaires pour y siéger », fait savoir Le Point.

Mais plus encore que ce climat islamophobe ambiant, si l’émeute est telle aujourd’hui en Suède c’est bel et bien parce que la tournée de Rasmus Paludan n’a pas été interdite par les autorités. In effetti, le forze dell’ordine non sono mantenute, malgré les autodafés, ces « tournées » rilevanti per la liberté d’expression, soit un droit constitutionnel les obligeant à accordier les autorisations de manifester.

READ  la Chine enregistre ses deux premiers morts depuis plus d'un an

La gestion de cette tournée anti-islam a suscité la condamnation de plusieurs pays musulmans. Après l’Irak et l’Arabie saoudite, la diplomatie turque a déploré “l’hésitation à empêcher des actes provocateurs et islamophobes (…) sous couvert de liberté d’expression”, tandis qu’une a eu’ lieambassdevante de Suède in Iran.