Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Pour augmenter les greffes d’organes, la France si è incontrata in un nuovo piano d’azione jusqu’en 2026

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a présenté lundi 14 mars le nouveau plan pour le dons d’organes et de tissus, qui prévoit plus de moyens et une augmentation des greffes à partir de donneurs vivants.

Articolo redige par

Pubblico

Tempi di lezione: 1 minuto.

C’est un autre effet du Covid-19. Les Français en attento d’une greffe sont de plus en plus nombreux : ils sont un peu plus de 10.000 aujourd’hui. En cause: la baisse des trapianti en raison de la crisi sanitaria (-25% nel 2020), et dans le même temps l’augmentation du nombre de malades éligibles.

La France espère répondre à ce défi sanitaire avec un nouveau plan d’action d’ici à 2026, dévoilé lundi dal ministero della Santé e dell’Agence de la biomédecine.

La greffe de rein représente insi environ deux tiers des trapianti realisées l’année dernière. “Trop peu le sont à partir de donneurs vivants”, con rammarico Emmanuelle Cortot-Boucher, direttrice generale dell’Agence de la biomédecine. “Oppure, c’est la meilleure thérapeutique face à l’insuffisance rénale chronique. Mais aujourd’hui, on osserva qu’en France, la part des greffes rénales qui sont réalisées à partir d’un donneur vivant reste relativement peu importante par rapport à ce que d’autres pays européens parviennent à atteindre.

Pour les greffes rénales, la France mise ainsi sur 20% de donneurs vivants en 2026, contre 16% en 2021. Au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, 82% et 53% rispettivo des greffes rénales sont liées à des donneurs vivants.

L’un des rôles de l’Agence de la biomédecine, c’est de faire connaître la possibilité des greffes de donneurs vivants à la fois aux proches des Patients et aussi aux professionnels, pour souligner tous les bénéfices qui peuvent êtrethérape de” explique Emmanuelle Cortot-Bouche.”Les résultats obtenus sont meilleurs que ceux des greffes à partir de donneurs décédés.

Il piano 2022-2026 è previsto per 210 milioni di euro. L’un de ces objectifs est de permettre de réaliser entre 6 760 et 8 530 greffes d’ici 2026, soit 40% de plus qu’aujourd’hui. D’ici à cette date, 150 infirmiers chevronnés seront mobilisés pour mieux coordonner les prélèvements à l’hôpital. Il piano precedente alle finanze più incentivi per l’attività di anticipo e di affari, gli indicatori di performance per il gioco di celle-ci, o encore un référent “prélèvement et greffe” dans le agences régionales de santé.

Olivier Véran annonce un plan greffe, un reportage d’Olivia Chandoux


ecoterreno

READ  Questi ricercatori sono prolifici | Agenzia di stampa scientifica