Maggio 21, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Occitania : le moustique tigre de retour dans 88 % des foyers de la région, l’ARS lance l’alerte

Territoire de prédilection du moustique tigre, l’Occitanie entrera dès le 1er mai en phase de surveillance renforcée et ce jusqu’au 30 novembre. 4,9 milioni di abitanti non sono interessati al parco.

Ils sont l’enfer de nos étés et seront cette année sous haute sorveglianza. L’ARS Occitanie se met en ordre de bataille contre les mustiques tigre avant les grandi movimenti di popolazione delle vacanze estive. Car s’ils sont de retour dans la région depuis déjà quelques semaines, l’arrivo massiccio dei vacanticombinée à la période de riproduzione degli insettipresente un rischio sanitario maggiore.

Dans un communiqué publié ce 28 aprile, l’agence rappelle que les moustiques tigres sont porteurs de nombreuses maladies et virus come la dengue, le chikungunya o encore le virus Zika. D’où l’importanza d’attivo selon l’ARS un piano speciale de prévention et de surveillance renforcée du 1er mai au 30 novembre.

4,9 milioni di d’Occitans touchés

Durant cette période, l’ARS avec des acteurs locaux spécialisés sur la question, déploiront un dispositivo qui repose sur trois grands assi. Il premier consiste nella sorveglianza rafforzata delle popolazioni della regione. Il faut dire que le territoire occitan est largement envahi par les moustiques.

Si sur les 4 454 comuni della regione, 1 964 sont colonisées par les insectes soit 44% des villes, elles regroupent toutefois 88% del totale della popolazione vestito prescelto 4,9 milioni di abitanti.

La moustique tigre presente sui 2/3 del territorio.
AR

Sensibiliser et traquer les cas

L’ARS prévoit égallement “une sensibilisation des personnes résidant dans les zones où” ces moustiques sont presenta et actifs.” Car c’est bien chez les habitants que prolifèrent les moustiques. Des fondi d’acqua stagnants sur un balcon, des outils de jardin, seaux et poubelles sous la pluie ou encore des rigoles d’évacuation encombrées, sont autant de facteurs favorisant le développement des larves de moustique.

D’autant que les moustiques ne voyagent que très peu durant leur courte vie ! En moyenne, les nuisibles évoluent entre 30 et 150 m de leur lieu de naissance.

“La lutte contre ces moustiques et leurs larves constitue l’un des principaux moyens d’éviter la transmission de virus. C’est un réflexe à acquérir chez soi pour se protéger de manière collettivo”, rappelle l’ARS.

Enfin l’ARS effectuera une surveillance renforcée des cas humains des maladies que ce moustique peut véhiculer : chikungunya, dengue et Zika.

Cette sorveglianza mobilita i professionisti della salute della regione per i suoi effettivi segnali immédiat presso l’Agence régionale de santé de tutti i pazienti presenti nei sintomi della dengue, chikungunya o Zika. En cas de Confirmation d’un cas Sospetto, et après une enquête entomologique visant à vérifier la présence de moustique tigre, un traitement insetticida est organisé dans les lieux de passage du malade. ARS OCCITANIE

Malgré le faible nombre de cas dans la région en 2021 en raison de la limiting des voyages, l’ARS conseille toutefois aux voyageurs revenants de vacances de continua a utiliser des répulsifs une semaine après leur ritorno.

READ  COVID : pourquoi l'immunité collective a été un mythe