Agosto 16, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Netflix per un milione d’abonnés au 2e trimestre, mais prévoit un rebond

Netflix n’a pas dit son dernier mot : le géant du streaming a de nouveau perdu des abonnés au deuxième trimestre, mais moins que prévu, et parie sur un rebond cet été, donnant de l’espoir aux investisscheura libient quire. Le pionnier du secteur an annoncé mardi 19 juillet avoir perdu 970 000 abonnés entre la fin de mars et la fin de juin, au lieu des 2 million auxquels il s’attendait.

« Pas évident de parler de succès quand su un perdu 1 milione » de clienti, un reconnu Reed Hastings, il cofondatore di Netflix. « Mais nous sommes bien préparés pour l’année prochaine », at-il ajouté lors d’une conférence téléphonique. Désormais, 220,67 milioni di utilizzatori abonnés sont recensés dans le monde.

Signe que la nouvelle de mardi a rassuré le marché, son action progressait de plus de 7% lors des échanges éelectroniques après la clôture de la Bourse de New York. Il gruppo californien a publié un chiffre d’affaires de 7,97 miliardi di dollari (7,78 miliardi di euro) pour la période d’avril à juin, un résultat inférieur aux attentes, qu’il a notamment compte missur le d ‘un taux de change défavorable. Il a, en revanche, réalisé 1,44 miliardi di benefici nets, mieux que prévu.

Écouter aussi Serie : les plate-formes, paradis perdus de la création originale ?

Spettacoli del Ces « Montrent que Netflix ne risque pas de mettre la clé sous la porte pour l’instant »un réagi l’analyste indipendente da Rob Enderle. « Ils ont gagné du temps, ce dont ils ont besoin pour arrêter l’hémorragie » des abonnés, at-il continué. Netflix previo pagamento di un milione di abonnei durante il trimestre e parvenir ainsi a 221,67 milioni di abonnei paganti. Un chiffre néanmoins toujours en dessous de celui de la fin de 2021.

READ  Il governo vuole colpire i settori più colpiti

Minaccia del leader

Pour y parvenir, la plate-forme compte notamment sur le succès de la quatrième saison de la série de science-fiction et d’aventures adolescentes Cose più stranequi vient de se conclure, et aussi sur la sortie imminente de L’uomo grigioun film des frères Russo, les réalisateurs d’Vendicatori: Fine del giocoqui pourrait se transformer en franchising s’il conquiert le public. « Avec 1,3 miliardi d’heures au compteur pour la saison 4 de Cose più stranela capacità di Netflix à produire des contenus à succès n’est pas en cause »un noto Neil Saunders, il direttore di GlobalData.

Mai « il modello di Netflix n’est passa pertinent à générer de la croissance dans une economie et une société de consommation qui évoluent », at-il ajouté. Après des années de conquête rapide, et avès avoir profité à plein de la pandémie et des restrizioni sanitarie, Netflix subit un effet de correction, amplificato per la concorrenza qui a saturé le marché ces dernières années. Aux pertes d’abonnés s’ajoute un contexte économique peu favorevole, de la guerre en Ukraine à l’inflation et au dollar fort.

Lire italiane: Articolo réserve à nos abonnes « For All Mankind », « Becoming Elizabeth », « Miss Marvel », « Peaky Blinders » : les séries de la semaine

« Netflix rimane il leader del video in streaming mais s’il ne trouve pas davantage de franchises qui résonnent largement, il va finir par lutter pour rester en tête »un commentatore Ross Benes, analista di eMarketer.

Un nouvel abonnement, moins cher, avec de la publicité, en 2023

Au premier trimestre, il servizio avait perdu 200 000 abonnés dans le monde par rapport à la fin de 2021. La nouvelle avait fait plonger son cours de Bourse de 25%.

READ  Le taux du livret A va doubler début août

Les patrons de la plate-forme avaient alors annoncé, en avril, leur l’intenzione di proporre une form d’abonnement moins chere mais avec de la publicité, après des années à r rifiutando di cette solution moins prestigieuse.

Lire italiane: Microsoft fa pubblicità alle pubblicità su Netflix

« Etant donné la forte demande des marques, ce produit devrait augmenter leur revenu par utilisateur. Mais il n’y a pas de preuve que cela va ralentir les annulations d’abonnements ou attirer suffisamment de nouveaux consommateurs », un insistente Ross Benes. La semaine dernière, l’entreprise a précisé que le nouvel abonnement s’ajouterait aux trois options déjà disponibles (« essentiel », « standard » e « premium »), la moins chère étant à 10 dollari par mois aux Etats-Unis. Elle espère un lancement de la formula pour il debutto de 2023.

En avril, Netflix avait aussi annoncé qu’il allait resserrer la vis du côté des parti d’identifiants et mots de passe, qui permettent à de nombreuses personnes d’accéder aux contenus de la plate-forme sans payer.

Un système devrait être « mis en place l’année prochaine comme prévu », un confermato Greg Peters, il direttore delle operazioni. Il ralentissement de la croissance de la plate-forme è più traduit par des licenciements: plus de 400 impiegati su été remerciés pendente il trimestre écoulé, principalement aux Etats-Unis. Mais le groupe continue quand même d’investir dans la production de contenus : l’annoncé l’acquisizione dello studio d’animation australien Animal Logic, qui compte quelque 800 salariés.

Le Monde con AFP