Maggio 17, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Negoziazioni commerciali : il prezzo dell’alimentazione per aumentare la prima volta in casa

C’est une première depuis huit ans, et un effet de la loi Egalim 2 selon le gouvernement. A l’issue des négociations commerciales qui se sont achevées mercredi matin à 8 heures entre industriels et distributionurs, les prix dans l’alimentaire vont augmenter en 2022. La casa, selon determinate fédérations à 8 heures, attein moydrait 3%. Mais les différences seront fortis entre les filières.

Ce n’était pas arrivé depuis 2014, quand les prix alimentaires étaient, chaque année, en déflation de l’ordre de 1% à 2%, résultat de la guerre des prix entre enseignes. Après l’instauration de la loi en 2019, le recul avait été limité à 0,1% et 0,3%. En revanche, i prodotti non alimentari , eux, subiront une déflation ou, au mieux, resteront au même niveau. « Il ya clairement un effet Egalim 2, estime-t-on du côté du cabinet du ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie. Comme le veut la loi, les matières premières agricoles ont été préservées».

Preserver les matières premières agricoles

En revanche, le trattative ont été plus tendues que les autres années dans le contexte de hausse des coûts, liés à la crisi du Covid. La preuve, le niveau de signatures est plus faible cette année comparé à 2021, à cause des freins de deux grands distributori. Son taux serait ainsi supérieur à 80 % dans la plupart des enseignes, contrat tout juste au-dessus de 50 % pour ceux-ci, réputés plus dures dans les discussioni.

La quasi-totalité des PME a réussi à conclure des accordis. Certi grandi gruppi continuano, eux, à se faire tirer les orilles. Parmi les entreprises qui n’ont toujours pas signé de contrats, 60 ont saisi le médiateur, soit une dizaine de plus que l’an dernier. Les ministres l’avaient déjà indiqué. L’oggetto è « una tolleranza zero sull’applicazione della loi». Ce qui va se traduire par la mise en place immédiate de contrôles, avec sanzioni à la clef pour ceux pris en défaut.

READ  Test Specialized Turbo Vado 4.0 ST : onctuosité et connectivité dans un VAE polivalente

Pour le gouvernement, la loi Egalim 2 a donc produit les effets attendus, et démontré sa nécessité. «Un des enjeux est de préserver notre souveraineté alimentare», rappelle-t-on au ministère. La France n’en reste pas moins à la traîne d’autres pays européens, en termes de hausse. Si les prix dans l’alimentaire ont progressé dans l’hexagone de 1,5 % en un an à fin janvier, selon l’Insee, en Allemagne, où les rapports sont différents entre acteurs économiques, la hausse a atteint % près .