Maggio 20, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

L’Ucraina dévoile des images des tranchées creusées par les Russes dans la forêt contaminée de Cernobyl

Capture d’écran des tranchées creusées à Chernobyl, visible dans une vidéo de l’état-major ukrainien. – Capture d’écran état-major ukrainien

876450610001_6303176373001

Elle tient son nom de la couleur dont se tenent les arbres une fois exposés aux radiazioni. La Forêt rouge si trova in una posizione prossima all’immediato l’antica centrale nucleare di Cernobyl, théâtre du plus grave accident nucléaire de l’histoire en 1986. C’est une des zones les plus radioactives au monde. Ce qui n’a pas empêché les Russes d’y creuser des tranchées dans le cadre de l’invasion de l’Ukraine, comme l’a confirmé mercredi, vidéo à l’appui, l’état-major ukrainien.

Des fortifications et des tranchées

Le 24 février, au premier jour de l’invasion russe de l’Ucraina, le troupes de Vladimir Poutine prenaient le contrôle de l’ancienne centrale nucleare, aujourd’hui entourée par una zona d’exclusion d’un rayon de 30km. Cinq semaines plus tard, ces mêmes troupes russes annonçaient quitter la centrale. Les médias locaux avaient alors pointé du doigt les rayonnements auxquels auraient été exposés les militaires, ne possédant aucune connaissance de l’accident qui s’y était déroulé, pour justifier ce départ précipité. Dans la foulée, l’Agence Internationale de l’énergie atomique avait annoncé ouvrir une enquête pour confirmer o non ces allegations.

Su BFMTV le 1er aprile, Petro Kotinil presidente dell’impresa pubblica di energia nucleare ucraina, avait indiqué que de nombreux soldati russis s’étaient mis à construire “des fortifications dans cette forêt où la radioactivité est si élevée”.

“Les Russes sont entrés dans la forêt, le territoire le plus irradié pendant la catastrophe. C’est là où les morceaux de combustible étaient tombés après l’explosion. Il ya aussi des lieux d’enfouisé trèssement radioisé cl” .) Même en ne restant que 24h dans cette forêt, c’est suffisant pour être malade”, avait précisé Petro Kotin.

READ  Francia e Stati Uniti parlano di "allarmanti attività militari russe" in Ucraina

Un video accablante

Jusqu’à maintenant, les médias possédaient peu de détails sur ces “fortifications” qu’auraient creusé les Russes. Mais ce mercredi, l’état-major ukrainien a dévoilé sur son compte Facebook une video tournée dans cette Forêt rouge, où l’on osserva clairement les traces d’une occupation militaire du site. La vidéo, qui semble avoir été filmée par un drone, incline ensuite son objectif, pour montrer l’immédiate proximité avec la centrale, caractérisée par l’imposant sarcophage métallique not a numeric recouvert le éroréacteur 4.

“Confirmation vidéo: les Russes ont creusé des tranchées et des caponnières (fortifications militaires, ndlr) autour de la zone de Tchernobyl”, détaille la légende qui accompagne la vidéo.

La preuve que des fortifications ont bien été creusées dans la Forêt rouge indique ques soldats russes ont été exposés à d’importants niveaux de radiazioni. Come le rapporte l’agenzia di stampa Reutersla Forêt rouge est considérée tellement contaminée que même les Employés travaillant à Chernobyl n’ont pas le droit de s’y aventurer, alors qu’ils possèdent des permessi speciali.

Un impiegato travaillant au sein de l’ancienne centrale e indiqué à l’agence de presse que les convois de véhicules russes avaient égallement participé à l’augmentation des niveaux de radioactivité.

“Un importante convoi de véhicules militaires a utilisé une route juste derrière la centrale, et cette route passe devant la Forêt rouge. Le convoi a soulevé une importante quantité de poussière. Beaucoup de détecteurs ont des activité aux de activité de radio” il indiqué.

Des documenti detruits

Un rapporto di dati di marzo 2016, pubblicato dall’Institut de radioprotection de sûreté nucléaire (IRSN), illustre la pericolosità del sito. “À Tchernobyl, la forêt occupant 53% de la zone d’exclusion couvrant une superficie de 2600 km2 établie après l’accident a subi des dommages irréversibles. Dans les premières semaines après l’accident, 90% des pins sont a morts la morts ‘forêt rousse’ dans une zone de 6 km2 et, dans une zone de 38 km2 (…) 40-75 % des arbres ont bruni et 95 % ont été és dans leur croissance. Parmi les opérations de nettoyage, les arbres morts ont été coupés et entrerés su una superficie di 4 km2”, indiano una pubblicazione.

READ  Covid-19: 18 casi di tipo congolese rilevati nel nord della Francia

L’agenzia di Stato ucraina incaricata della zona di esclusione di Cernobyl e di un figlio su Facebook de nombreuses photos du site vidé de ses occupants russes. Su y osservare de nombreuses distruzione di installazioni et de dossiers.

Articolo original publié sur BFMTV.com