Maggio 22, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

l’OM joue encore à se faire peur

La suite après cette publicité

L’Olympique de Marseille punta alla coupé d’Europa. Alors que les résultats en Ligue 1 étaient compliqués, les Phocéens se sont offerto due belle vittorie contro Qarabag (3-1 et 3-0). Cette fois-ci, la colère commençait à gronder et l’OM avait l’occasion, à nouveau, de se refaire la cerise pour ce match aller de Conference League contre Bâle (2-1).

Dès le début de la rencontre, dans un Vélodrome qui les a soutenus jusqu’au bout, su un bien senti Mattéo Guendouzi et ses coéquipiers. Ce n’était pas un hasard s’ils écrasaient la rencontre, même s’ils n’ont trouvé la faille que sur un penalty de Milik en première période. Le Polonais s’est offers un doublé en seconde période, puis l’OM s’est un peu endormi, a manqué des occasion et en a pris un. Ce qui n’a pas trop plu à Jorge Sampaoli.

« C’est sévère, mais c’est le foot »

« Les deux Chooses, quand on analysera, on verra aussi la grande différence entre les deux équipes. Cela aurait pu finir par au moins quatre buts d’écart, contre une bonne équipe de Bâle. Il faut mettre en avant ce qu’a fait l’équipe. On a l’impression que sur leur ma, le joueur est hors jeu alors que nous on a eu sei grosses occasioni pour marquer », at-il développé, avant d’être rejoint par Dimitri Payet au micro du diffuseur.

« S’il n’y a pass ce but de Bale, c’était une copy presque parfaite avec de la maîtrise du match et du ballon. On a joué notre jeu, on aurait pu en mettre plus et pas en prendre. Su s’était dit qu’on devait continue à les faire Courir, mais être plus tranchant avanti. Il n’y a plus la règle des buts à l’extérieur, mais c’est à nous de faire le travail au match retour. Ma sospensione al ritorno della partita? Il ya faute certes, mais c’est sévère on a pris beaucoup de coups. Sur Harit, il ya une grosse faute, mais le joueur ne prend que jaune. C’est sévère, mais c’est le foot », un expliqué le meneur de jeu. Une ha scelto est sûre, l’OM devra et voudra faire le boulot au retour. Sans Payet per contro.

READ  Le 5 maggiori lacune nella storia della NBA