Agosto 13, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Lo scenario noir de la Banque de France ? La récession in Francia parce que la guerre in Ucraina durerait !

Comme vous le savez, il n’y a pas, il n’y a jamais eu et il n’y aura pas de récession en France.

Impossibile.

C’est Bruno qui l’a dit c’est dire si c’est une certitude.

Bon, il est vrai que désormais la Banque de France vient de sortir LE scénario noir. Oui vous savez une situation totalement imprévisible et entièrement inimmaginabile qui pourrait si nous n’avions vraiment pas de chance entraîner notre pays dans la récession.

Lo scenario noir de la Banque de France

« Dans ses projections macroéconomiques publiées martedì 21 giugno, la Banque de France a choisi de retenir deux scénarios. Le premier, qualifié de “central” car jugé le plus probable, anticipe une hausse de 2.3%, du PIB nel 2022 e de 1,2% nel 2023, une croissance bridée par une inflazione durevolement élevée (5,6% nel 2022 et 3,4 % en 2023) venant amputer le pouvoir d’achat (- 1% en 2022) et qui se traduirait par une remontée du taux de chômage, de 7,3 % actuellement à 7.9 % en 2024 ».

Bon jusque là rien de nouveau sous le soleil des benêts béats! Mais concernez le paragrafo suivant.

« La Banque de France prevede aussi uno scénario « défavorable » dans le cas d’une prolongation de la guerre menée par la Russie en Ukraine qui s’accompagnerait d’une montée des incertitudes pesant aussi bien sur des demande é laén confit que sur le commercio internazionale, le condizioni finanziarie e i prezzi alimentari. Ce scénario noir repose notamment sur «l’hypothèse d’un arrêt total des importtions européennes de pétrole et de gaz russes à partir du troisième trimestre 2022 et de tensions supplémentaires d’ampleur tout à faitazles exception prix du sur et]. Le prix du baril de pétrole enregistrerait insi une hausse supplémentaire de 67 dollari del quatrième trimestre 2022, choc qui persisterait dans le temps (+ 31 dollari le baril fin 2024). Dans ces condition, l’inflation atteindrait 6.1% en 2022 et continuerait d’augmenter à 7% en 2023, avec pour conséquence de plonger l’économie française dans une sévère récession (-1,3% l’année prochaine) avan le retour d’une croissance faible en 2024 (+1,3%). Lo scenario « défavorable » se traduirait, enfin, par une nette dégradation des finances publiques, avec un déficit atteignant 5% du PIB en 2024 et une dette s’élevant à cette date à 117% du PIB ».

Hahahahahahaha.

READ  Il proprietario deve ricollocare gli abusivi a proprie spese durante i lavori?

Et qu’est-il en train de se passer sous vos yeux ?

L’embargo sulla benzina russa.

L’arrêt des livraisons de gaz de la part de la Russie.

Et… un conflitto qui durerà.

Je ne veux pas trop abuser, mais cela ressemble quand même fichtrement au « scénario noir » de la Banque de France.

Nous sommes dirigés par des guignols et mes poules ont une meilleure vision de la situazione que nos dirigeants qui décidemment sont dans le mensonge permanent.

Carlo SANNAT

« Ceci est un articolo ‘presslib’, c’est-à-dire libre deproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinea soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com è il sito nel lequel di Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et senza concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon sito. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne su www.insolentiae.com. »

Fonte Le Point.fr ici