Maggio 16, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

l’inflation de mars attendue «extraordinairement élevée»

L’inflation du mois de mars aux Etats-Unis, dont les chiffres seront publiés mardi, devrait être «straordinairement élevée»averti lundi la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, pointant du doigt la flambée supplementaire des prix liée à la guerre in Ucraina.

«Nous nous attendons à ce que l’inflation CPI (indice des prix à la consommation, ndlr) en mars soit extraordinairement élevée en raison de la hausse des prix causée par (Vladimir) Poutine», un indiqué Jen Psaki lors de son point presse quotidien. Elle a précisé que la Maison Blanche s’attendait à Observer une «grande differenza» entre le chiffre général de l’inflation et celui de l’inflation dite «sous-jacente», qui esclusi i prezzi dell’energia e dell’alimentazione, ceux-là mimes qui ont bondi depuis l’invasion russe de l’Ucraina. Il presidente Joe Biden ha anticipato l’inizio del discorso mardi sur le sujet depuis l’Iowa lors d’un déplacement consacré notamment à ce sujet.

Accelerazione dell’inflazione

L’inflation, qui était déjà élevée aux Etats-Unis, encore augmenté en février avec le début du conflit en Ukraine à la toute fin du mois. Les prix à la consommation avaient ainsi grimpé de 7.9% sur un an, du jamais vu depuis 1982, selon l’indice CPI, sur lequel sont indexées notamment les retraites.

Et l’inflation devrait donc accélérer en mars, qui sera il premier à être touché en totalità delle conseguenze della guerra in Ucraina sui prezzi degli Stati Uniti. L’inflazione sur un mois est attendue à 1,2%, contre 0.8% en février. L’inflazione sous-jacente, elle, devrait être stable, à 0,5%, ce qui confirme que la hausse des prix est tirée par l’énergie et l’alimentazione.

READ  Il Giappone ha ancora un piano di stimolo del valore di 430 miliardi di euro!

L’inflazione ne devrait pas ralentir avant plusieurs mois, alertent les économistes. La banca centrale americana (Fed), pour y faire face, a commencé mi-mars à relever ses taux directors, ce qui accroît le coût du crédit et doit donc ralentir la consommation et l’investissement pour alléger la prix. sur les L’institution an averti qu’elle allait continuer à resserrer sa politique monétaire dans les mois à venir.


VOIR AUSSI – Petrolio: Joe Biden annonce «la plus grande mise à contributo de l’histoire» des réserves stratégiques du pays