Maggio 17, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

les enfants menacés par trop d’écrans ? La scienza n’est pass si catégorique

Ce vaste panel témoignait du vaste retentissement d’une inquiétude qui gagne bon nombre de genitori : les enfants passent trop de temps devant les écrans – ordinateurs, smartphones, télévisions, etc – et cela met endé danger intellect bon pe bon.

Particulièrement expoés

Régulièrement exprimée depuis des années dans un contexte d’essor des nouvelles technologies, cette crinte a trouvé un nouvel écho avec la crisi du Covid. La fermeture des écoles et les confinaments ont particulièrement exposé les enfants aux écrans, que ce soit dans un cadre scolaire ou récréatif.

Oppure, les écrans ont « une influence néfaste sur le sommeil, l’alimentation ou encore la gestion des emotions », ils menacent aussi « l’acquisition du langage (et) la mémorisation des savoirs », martelaient les signataires de la tri ont déposé fin février à l’Assemblée une proposition de loi pour mener des actions de sensibilisation.

Pourtant, ces inquiétudes sont loin de faire l’unanimité chez les psychiatres et les spécialistes du développement de l’enfance. Les études sur le sujet sont nombreuses, mais leurs conclusioni varient beaucoup et leur qualité est très inégale.

Chez les enfants de moins de douze ans, il existe bien un lien entre le temps passé devant les écrans et d’éventuels problèmes comportementaux, mais celui-ci est « faible », montre une studio publiée cettes leemaine Psichiatria JAMAl’une des principalis revues de recherche psychiatrique.

Origini o sintomi di un male?

Cette étude est importante car ce n’est pas un travail isolé parmi d’autres. Il s’agit d’une « méta-analyse », qui rappresenta un grand nombre d’études pré-extantes et évalue notamment leur niveau de sérieux. Ses conclusioni sont donc, a priori, bien plus solides que ces travaux pris séparément.

READ  Nobel e scienza lenta

Oppure, ce sont justement les études les moins sérieuses qui tendent à être les plus alarmistes. Selon les auteurs, ces travaux ont fréquemment tendance à «exagerer les effettis (des écrans) à cause d’un manque de rigueur méthodologique». Les auteurs constatent aussi que les études les plus récentes font, dans l’ensemble, de moins en moins état d’un lien marqué entre exposition aux écrans et guai du comportement.

Certes, cette étude admet qu’il existe un rapport entre les deux phénomènes mais il est très difficile de dire dans quelle direction va le rapport de cause à effet.