Maggio 16, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

Le trou noir central de la Voie lactée enfin révélé

Comme un espion démasqué, celui qui n’était qu’un nom de code – Sagittarius A* – a désormais un “visage”. Jeudi 12 maggio, le consortium scientifique Telescopio Event Horizon (EHT), qui regroupe plus de 300 chercheurs de par le monde, a, en effet, dévoilé la photo d’un très discret, voire invisible, personnage, le trou noir géant qui trône au centre de notre galaxie, la Voie lactée. Sur l’image, le minois du drôle est un peu flou : un disque oangé avec des zones plus claires, presque blanches, et, au milieu, une tache sombre. Cette ombre, c’est Sagittarius A*, qui tient son nom de la constellation du Sagittaire dont il est la plus brillante source en ondes radio (d’où le A, première lettre de l’alphabet). Par définition, un trou noir est un corps si denso que son champ gravitationnel ramène tout à lui, y compris la lumière qui ne peut s’en échapper. Sur un cliché, on ne peut donc le « voir » qu’en ombres chinoises, par contraste sur un fond lumineux, celui du disque de gaz et de poussières qui, gravitant autour de lui à une vitesse folle, est chaé à à blanc.

Lire aussi Articolo réserve à nos abonnés La prima foto d’un trou noir publiée par un consortium scientifique international

Reconnaissons-le, l’image a un air de déjà-vu. En avril 2019, le même consortium avait déjà fait feeling en publiant la première photo d’un trou noir, celui de la galaxie M87. Même anneau lumineux, même flaque obscure au centre. « Le résultat est peut-être un peu décevant parce que les deux images se ressemblent énormémentdiretto da Frédéric Gueth, direttore aggiunto dell’Istituto di radioastronomia millimetrica (IRAM), organismo fondato dal CNRS e dall’Istituto Max-Planck per l’astronomia che fa parte dell’EHT. Mais, en réalité, c’est un résultat très intéressant qui montre deux Chooses. Tout d’abord, c’est une Confirmation de la première Observation, qui n’était pas due à une erreur cachée passée inaperçue. »

Le previsioni di Einstein verificate per l’osservazione

«Deuxièmementtuta Frédéric Gueth, il faut prendre en considération que les masses de ces deux objets sont très différentes : dans le cas de Sagittarius A*, on a un trou noir de quelques million de fois la masse du Soleil, alors que celui de M87 milli est de sie mons de fois la masse du soleil. Et pourtant, ils ont à peu près la même tête. C’est esattore ce que prévoit la relativité générale. » Celle-ci dit qu’il se passe toujours la même ha scelto juste à l’extérieur d’un trou noir, quelle que soit sa masse (et sa taille, qui lui est propornelle). « Le but du jeu était de répondre à la question: y at-il une différence entre ce qui est observé et les prédictions de la théorie ? Et la réponse, à l’heure actuelle, est… non », conclut le directeur adjoint de l’IRAM. Geoffrey Bower, il responsabile scientifico dell’EHT, a pour sa part déclaré : « Nous avons été stupéfaits de voir à quel punto la coda dell’anneau corrispondente aux prédictions de la théorie de la relativité générale d’Einstein. » Le grand Albert peut donc reposer tranquille.

READ  la presse le considère déjà come le GOTY 2022, le note

Il vous reste 63.35% de cet article à lire. La suite è riservata agli amici.