Dicembre 1, 2022

palermo24h

Notizie italiane in inglese – Notizie italiane oggi. Scopri gli aggiornamenti e le ultime novità in Italia all'interno del nostro sito. Aggiornamenti quotidiani dall'Italia in italiano.

le tariffe delle billette del treno ont-ils vraiment explosé ?

publié le samedi 28 maggio 2022 alle 15h18

En un an, le prix des billets a bondi de près de 15%, selon l’Insee, qui se base sur une analysis de 10 000 requêtes, d’avril 2021 à avril 2022. De son côté, le groupe assicurare que l’ année de référence est 2019, où les prix auraient baissé de 7%.

Attenzione al colpo di bambou en prenant les train de la SNCF.

Entre avril 2021 et avril 2022, il prezzo delle billette e un aumento del 14,6%, selon una stima dell’Istituto nazionale di statistica e studi economici (Insee). De quoi décourager ceux qui aiment le confort du train, alors que les vacances approchent.

Commenta l’institution at-elle pu mesurer cette hausse ? “Quotidiennement, un robot recueille les prix des billets avec quatre antériorités d’achat (2 jours, 10 jours, 30 jours et 60 jours avant le départ du train), suivant deux profils de consommateurs (avec ou sans pour carte de éré) de 250 trajets (allers simples), ce qui corrisponde à plus de 10 000 requêtes‘, détaille l’Insee dans une note.

Jungle de la tarification

Et ce, afin d’éclairer la jungle de la tarification de la SNCF, dont Certaines données permanente de statuer du prix relèvent… du secret des affaires, avait indiqué l’entreprise à L’Unione. La tariffa di un biglietto del treno dipende dall’effetto della distanza del percorso, più aussi della temporalità del viaggio (date, orari) e dell’affluenza stimata. Dans les faits, plus la demande est forte, plus l’offre est réduite et chère, avaient relevés les chercheurs Thomas Delclite et Jean Finez, de l’université de Lille et du CNRS, lors d’un colloque.

READ  Djbari vuole discutere di biglietti del treno gratuiti per i ferrovieri e le loro famiglie

Mais la SNCF s’oppose aux estimations de l’Insee. “A proposito delle chiffres de l’Insee, bien sûr, mais la bonne année de comparaison avec 2022, c’est 2019. […] Là, les prix moyens sull’obiettivo baissé del 7%“, an assuré le PDG du groupe, Jean-Pierre Farandou, mardi 24 mai devant des journales, rapporte Le Figaro. De fait, la SNCF prend en compte le prix moyen effects payé par les clients et non pas les prix de vente affichés. La baisse avancée par l’entreprise serait ainsi rendue possible grazia al prezzo en considération de l’ensemble des tarifs réduits (cartes de réduction) ainsi que de son offre “la basso costo(Ouigo, notamment).